Tout sur le son, l'image, mais pas seulement
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  Nouveaux MessagesNouveaux Messages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 japon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Hydrobio
Chef Suprême du Son et de l'Image
Chef Suprême du Son et de l'Image
avatar

Messages : 3217
Date d'inscription : 13/07/2008
Age : 50
Localisation : Dans l'Arche... (31)

MessageSujet: Re: japon   Ven 18 Mar 2011 - 19:25

bop a écrit:
Hydrobio a écrit:
bop a écrit:
Tiens, demain, en plus de ca, nous serons en guerre contre la Lybie....

On peut soit fermer les yeux pendant que le Boucher de Tripoli massacre ses opposants, soit les aider à retrouver la "liberté"...

Oh...come on.... le BOucher de TRipoli, il l avait installée où sa tente en France?

On est bien sélectif dans qui on aide et qui on n'aide pas.

La Realpolitik est un choix mais qu on arrete de nous raconter des contes de fée. La liste des dictatures auxquelles la France apporte ou a apporté son soutien est longue comme le bras....

Mais bon comme ca on pourra, en bons libérateurs, aller vendre des centrales nucléaires au Nouveaux Lybiens LIbres et Démocratiques....
Quels sont les pays qui ne font pas de même...
Je n'en connais pas de vertueux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bop
Dieu du Son et de l'Image
Dieu du Son et de l'Image


Messages : 6378
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 49

MessageSujet: Re: japon   Ven 18 Mar 2011 - 20:40

Tu as raison, mon Hydro, mais la France en fait partie et elle ne part pas libérer les pauvres Lybiens dont elle se foutait bien il y a encore 3 mois.

On fait le même constat: ca n´est pas l amour de nos prochains qui guide le monde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tututpouet
Disciple du Son et de l'Image
Disciple du Son et de l'Image


Messages : 463
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: japon   Ven 18 Mar 2011 - 21:13

tintinmush a écrit:
peut être que déjà un peu moins de consommation à tout va serait un bon début pour tous!!! Sans être forcément extrémiste....mais bien qu'y pensant, je suis le premier à ne pas le faire....

Réduire le gâchis est de très loin le levier le plus efficace. Certains pays partent de zéro, c'est le cas de la Chine où il n'existe aucune norme d'isolation thermique, les villes les plus en pointe commencent à peine à voir des quartiers isolés comme nos logements neufs. En France on peut aussi constater que les logements restent mal isolés, constituant des gouffres à énergie pour chauffer.

Merkel qui révèle son tempérament, pas le moindre sang froid, avec l'arrêt des centrales nucléaires sans aucune raison technique ou environnementale, sans parler de sa couardise face à Khadafi.

Notre nabot de service s'est ridiculisé il y a bien assez longtemps, mais en une semaine Merkel en a fait deux "magnifiques".


Pour revenir au débat, qui va être prêt à payer son ticket de transports en communs 3€ l'aller simple pour amortir le coût d'installations solaires ou éoliennes incapables de garantir une production soutenue et continue.

Les éconlos sont des idéologues à la c*n doublés de démagos de première.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tututpouet
Disciple du Son et de l'Image
Disciple du Son et de l'Image


Messages : 463
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: japon   Ven 18 Mar 2011 - 21:21

Feliciano~64 a écrit:

Tout cela veut dire que : entreprises, spéculateurs, actionnaires, transporteurs, intermédiaires et financiers font aujourd'hui fortune en bonne partie sur un bien public collectif. Ils s'approprient la qualité de l'air et pourrissent les océans et l'atmosphère qu'ils s'approprient aussi, comme les cours d'eau, assèchent les nappes phréatiques pour mettre notre eau à tous en bouteille et nous la revendre comme eau minérale "naturelle" super pour la santé la forme et tout, ils achètent de l'électricité bon marché produite dans des usines nucléaires qui produisent des déchets dangereux dont on ne sais pas quoi en faire et qu'on entasse dans des piscines disséminées sur le territoire, pour produire, encore et encore, toutes sortes d'appareils superflus qui augmenteront à leur tour la demande d'énergie électrique. C'est donc dans une très large mesure sur l'appropriation sans contrepartie et la dégradation massive du patrimoine collectif, appartenant aussi aux génération futures, que la richesse de nos oligarques et les miettes de bien être qu'ils nous accordent, reposent. L'économie privée encaisse les bénéfices et la société s'occupe des dégâts.

Premièrement les déchets à long terme sont vitrifiés et stockés par grande profondeur dans des couches argileuses, secundo remercions cette grosse naze de Voynet d'avoir fait fermer Superphoenix et rénover Phoenix, bien moins performant à grands frais, nous privant de pans entiers de recherche fondamentale sur l'atome dont des débouchés auraient pu s'appliquer à ces déchets.
On la remercie aussi d'avoir fait prendre un temps considérable aux recherches sur la fusion nucléaire, bien plus propre et quasi infinie. Tout ça non pas par souci d'efficacité énergétique, mais par idéologie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loyzf
Disciple du Son et de l'Image
Disciple du Son et de l'Image
avatar

Messages : 476
Date d'inscription : 18/06/2010
Localisation : Sud Est

MessageSujet: Re: japon   Sam 19 Mar 2011 - 1:10

tututpouet a écrit:
Feliciano~64 a écrit:

Tout cela veut dire que : entreprises, spéculateurs, actionnaires, transporteurs, intermédiaires et financiers font aujourd'hui fortune en bonne partie sur un bien public collectif. Ils s'approprient la qualité de l'air et pourrissent les océans et l'atmosphère qu'ils s'approprient aussi, comme les cours d'eau, assèchent les nappes phréatiques pour mettre notre eau à tous en bouteille et nous la revendre comme eau minérale "naturelle" super pour la santé la forme et tout, ils achètent de l'électricité bon marché produite dans des usines nucléaires qui produisent des déchets dangereux dont on ne sais pas quoi en faire et qu'on entasse dans des piscines disséminées sur le territoire, pour produire, encore et encore, toutes sortes d'appareils superflus qui augmenteront à leur tour la demande d'énergie électrique. C'est donc dans une très large mesure sur l'appropriation sans contrepartie et la dégradation massive du patrimoine collectif, appartenant aussi aux génération futures, que la richesse de nos oligarques et les miettes de bien être qu'ils nous accordent, reposent. L'économie privée encaisse les bénéfices et la société s'occupe des dégâts.

Premièrement les déchets à long terme sont vitrifiés et stockés par grande profondeur dans des couches argileuses, secundo remercions cette grosse naze de Voynet d'avoir fait fermer Superphoenix et rénover Phoenix, bien moins performant à grands frais, nous privant de pans entiers de recherche fondamentale sur l'atome dont des débouchés auraient pu s'appliquer à ces déchets.
On la remercie aussi d'avoir fait prendre un temps considérable aux recherches sur la fusion nucléaire, bien plus propre et quasi infinie. Tout ça non pas par souci d'efficacité énergétique, mais par idéologie.

C'est vrai, le nucléaire est une énergie propre et quasi infinie. D'ailleurs son principe de réaction en chaîne, loin d'être maîtrisé dans les conséquences (en fission comme en fusion), risque bien de jouer le "monsieur propre" sur la planète en rasant de plus près, toute forme de vie...

L'énergie nucléaire est une hérésie à mon sens, sauf pour celui qui veut détruire, car cette technologie produit en cassant l'atome... C'est une énergie de mort, qui fait la part belle au lobby de la mondialisation, et du fric à tout va.
A contrario, produire une énergie sans l'extraire de l'environnement ambiant, ni l'extraire en cassant la structure d'un noyau atomique est certainement la solution d'avenir.
De nombreux physiciens quantiques se sont penchés sur l'approche d'énergies infinies...
Le CNRS, à fait état de labos comme le LCAR et le centre d'étude spatiale de Toulouse qui travaillent en partenariat afin de prouver l'existence d'une énergie du vide à travers l'observation d'un pulsar double situé à 1 600 années-lumière de la Terre et baptisé J0737-3039 2.
Cette énergie (énergie du vide ou point zéro) serait une manifestation à l'échelle atomique de l'annihilation constante entre la matière et l'antimatière. Pour le moment il n'existe aucun moyen pour l’extraire, même si l’effet "Casimir" tend à démontrer qu’il serait possible de la puiser. Patience donc, car ce qui est sure, c'est qu'en l'année 1900, on était loin de se douter que 39 ans après, les premiers brevets sur la fission nucléaire dans le cadre des perfectionnements des charges explosives, verraient le jour.

Mais d'autres pistes pointent : réacteurs plasma, générateurs électromagnétique, utilisation des supra-conducteurs...
Ses recherches aboutiront certainement un jour si nos mentalités évoluent.
Entrevoir des énergies propres, non dangereuses, non polluantes, libres et gratuites... Un sacrilège, et une idée à tuer dans l'oeuf pour ceux qui veulent que le mensonge perdure, et un réel danger pour ceux qui s'y aventure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot
Chef Suprême du Son et de l'Image
Chef Suprême du Son et de l'Image
avatar

Messages : 2774
Date d'inscription : 26/01/2011
Age : 49
Localisation : Ardennes

MessageSujet: Re: japon   Sam 19 Mar 2011 - 8:31

Ne le prenez pas mal, mais je trouve tout de même certains commentaires plutôt naïfs : une énergie efficace est une énergie à haute valeur ajoutée, c'est la seule définition valable. La question n'est pas de savoir si elle est propre, dangereuse ou illimitée, mais uniquement de chiffrer la culbute réalisée à sa vente, qui doit être suffisamment profitable. Il y a des contre exemples parfois, comme l'Islande qui a investi des sommes faramineuses et 40 ans de travaux pour mettre au point son propre système d'énergie géothermique, qui est légèrement bénéficiaire. Ce système est applicable partout dans le monde (une expérience est en cours en Suisse actuellement), mais il n'est pas suffisamment générateur de bénéfices pour intéresser qui que ce soit.
Je pense qu'il faut se résoudre à une constatation toute simple : si et seulement si l'on parvient à mettre au point des énergies propres et durables qui permettront de dégager de forts bénéfices aux producteurs, alors ces énergies auront une chance de se développer à grande échelle. Dans le cas contraire, comme l'exemple du solaire en France, cela est voué à l'échec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saltimbranks.com
Hydrobio
Chef Suprême du Son et de l'Image
Chef Suprême du Son et de l'Image
avatar

Messages : 3217
Date d'inscription : 13/07/2008
Age : 50
Localisation : Dans l'Arche... (31)

MessageSujet: Re: japon   Sam 19 Mar 2011 - 9:42

loyzf a écrit:
tututpouet a écrit:
Feliciano~64 a écrit:

Tout cela veut dire que : entreprises, spéculateurs, actionnaires, transporteurs, intermédiaires et financiers font aujourd'hui fortune en bonne partie sur un bien public collectif. Ils s'approprient la qualité de l'air et pourrissent les océans et l'atmosphère qu'ils s'approprient aussi, comme les cours d'eau, assèchent les nappes phréatiques pour mettre notre eau à tous en bouteille et nous la revendre comme eau minérale "naturelle" super pour la santé la forme et tout, ils achètent de l'électricité bon marché produite dans des usines nucléaires qui produisent des déchets dangereux dont on ne sais pas quoi en faire et qu'on entasse dans des piscines disséminées sur le territoire, pour produire, encore et encore, toutes sortes d'appareils superflus qui augmenteront à leur tour la demande d'énergie électrique. C'est donc dans une très large mesure sur l'appropriation sans contrepartie et la dégradation massive du patrimoine collectif, appartenant aussi aux génération futures, que la richesse de nos oligarques et les miettes de bien être qu'ils nous accordent, reposent. L'économie privée encaisse les bénéfices et la société s'occupe des dégâts.

Premièrement les déchets à long terme sont vitrifiés et stockés par grande profondeur dans des couches argileuses, secundo remercions cette grosse naze de Voynet d'avoir fait fermer Superphoenix et rénover Phoenix, bien moins performant à grands frais, nous privant de pans entiers de recherche fondamentale sur l'atome dont des débouchés auraient pu s'appliquer à ces déchets.
On la remercie aussi d'avoir fait prendre un temps considérable aux recherches sur la fusion nucléaire, bien plus propre et quasi infinie. Tout ça non pas par souci d'efficacité énergétique, mais par idéologie.

C'est vrai, le nucléaire est une énergie propre et quasi infinie. D'ailleurs son principe de réaction en chaîne, loin d'être maîtrisé dans les conséquences (en fission comme en fusion), risque bien de jouer le "monsieur propre" sur la planète en rasant de plus près, toute forme de vie...

L'énergie nucléaire est une hérésie à mon sens, sauf pour celui qui veut détruire, car cette technologie produit en cassant l'atome... C'est une énergie de mort, qui fait la part belle au lobby de la mondialisation, et du fric à tout va.
A contrario, produire une énergie sans l'extraire de l'environnement ambiant, ni l'extraire en cassant la structure d'un noyau atomique est certainement la solution d'avenir.
De nombreux physiciens quantiques se sont penchés sur l'approche d'énergies infinies...
Le CNRS, à fait état de labos comme le LCAR et le centre d'étude spatiale de Toulouse qui travaillent en partenariat afin de prouver l'existence d'une énergie du vide à travers l'observation d'un pulsar double situé à 1 600 années-lumière de la Terre et baptisé J0737-3039 2.
Cette énergie (énergie du vide ou point zéro) serait une manifestation à l'échelle atomique de l'annihilation constante entre la matière et l'antimatière. Pour le moment il n'existe aucun moyen pour l’extraire, même si l’effet "Casimir" tend à démontrer qu’il serait possible de la puiser. Patience donc, car ce qui est sure, c'est qu'en l'année 1900, on était loin de se douter que 39 ans après, les premiers brevets sur la fission nucléaire dans le cadre des perfectionnements des charges explosives, verraient le jour.

Mais d'autres pistes pointent : réacteurs plasma, générateurs électromagnétique, utilisation des supra-conducteurs...
Ses recherches aboutiront certainement un jour si nos mentalités évoluent.
Entrevoir des énergies propres, non dangereuses, non polluantes, libres et gratuites... Un sacrilège, et une idée à tuer dans l'oeuf pour ceux qui veulent que le mensonge perdure, et un réel danger pour ceux qui s'y aventure.
L'énergie nucléaire est aussi l'énergie de la Vie car sans le Soleil, quid de la Vie sur la Terre Wink

Quant à ces nouvelles sources d"énergies, j'ai bien peur que ce ne soit pas demain la veille qu'on puisse les voir arriver... Que fait-on entre temps ?

Ca existe !! C'est la photosynthèse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hydrobio
Chef Suprême du Son et de l'Image
Chef Suprême du Son et de l'Image
avatar

Messages : 3217
Date d'inscription : 13/07/2008
Age : 50
Localisation : Dans l'Arche... (31)

MessageSujet: Re: japon   Sam 19 Mar 2011 - 9:49

bop a écrit:
Tu as raison, mon Hydro, mais la France en fait partie et elle ne part pas libérer les pauvres Lybiens dont elle se foutait bien il y a encore 3 mois.

On fait le même constat: ca n´est pas l amour de nos prochains qui guide le monde...

Les Lybiens ont décidé de se révolter comme l'ont fait les Tunisiens et les Egyptiens mais malheureusement cela se passe pas très bien. Ils nous demandent de l'aide et on va les aider, tardivement la faute aux Chinois, Allemands qui ont de gros intérêts la-bas.

On ne peut pas décider à la place des peuples ou alors on interviendrait partout : Birmanie, Corée du Nord, Chine etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bop
Dieu du Son et de l'Image
Dieu du Son et de l'Image


Messages : 6378
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 49

MessageSujet: Re: japon   Sam 19 Mar 2011 - 12:41

Mais tu sais bien que la France y va pour protéger ses intérêts économiques et pour redorer son blason apres les deux foirages diplomatiques tunisien et egyptien.

En 2007, Nicolas Sarkozy annoncait lui meme une vente d´armes d´une dizaine de milliards À la Libye....

N´a tu donc rien retenu de la politique francaise exterieure de ces 30 dernieres années? L´ex Yougoslavie, entre autres, ou nous avons brillé.... Sans parler de la Région des Grands Lacs....

L´abstention de l´Allemagne (la Lybie est son 66eme partenaire économique, 8,5% du pétrole en Allemagne provient de la Lybie et les échanges économiques représentent 0,7 % du total mondial pour l´Allemagne, et pour les deux principaux business, Wintershall et Siemens, l´invetsissement se monte a 3,5 milliards au total, pas rien mais insignifiant au regard de l économie allemande ) et de la Chine (qui aurait bien besoin de se repositionner en Libye pour avoir accès aux ressources naturelles qu´ils convoitent tant en Afrique depuis 15 ans) n´a rien à voir avec une pseudo protection économique:

Il y a des élections en Allemagne et Merkel ne veut en aucun cas se mettre les pacifistes, nombreux, sur le dos en plus des écologistes (cause Japon)
Les Chinois, comme les Russes d´ailleurs, qui se sont abstenus, ne veulent rien À voir à faire avec l´Otan et surtout sont beaucoup plus opportunistes: wait and see!
L´Allemagne de plus, ne peut et ne veut pas se mettre À dos la Russie (60% des sources d´énergie fossile) et la Chine (second marché À l´export), d´où l´abstention. Cynique et opportuniste , oui mais autant que la France.
En tout cas, la liberté des Peuples n´a rien A`voir avec ces décisions.

Et puis décider à la place des peuples, la France l´a fait dans combien de pays pendant combien de temps? Et Total en Birmanie, on en dit quoi?

Par contre , l´Allemagne et la Chine , puisque tu les mentionnes, sont en effet en position d´observation en Libye, avec un objectif clair: moins compromises que la France et l´Italie avec les anciens dictateurs du coin, ils entendent bien faire la nique et s´imposer diplomatiquement sur ces rivages.

A vision du monde tronquée, justice mondiale volée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loyzf
Disciple du Son et de l'Image
Disciple du Son et de l'Image
avatar

Messages : 476
Date d'inscription : 18/06/2010
Localisation : Sud Est

MessageSujet: Re: japon   Sam 19 Mar 2011 - 13:44

La réponse est juste Pierre, mais ponctuellement dans le temps, et pour les codes économiques que nous connaissons aujourd’hui.
Je ne trouve pas naïf de penser que nous serons par nécessité, amenés dans quelques temps à bouleverser nos modes de vie, ceux de consommations et de productions, ceux des rapports entre les êtres eux mêmes, et leur environnement. Définir ainsi de nouveaux axes d'évolution afin que la race humaine perdure, et de préférence sur Terre.
Les constats sont malheureusement des indicateurs. Déséquilibre à l'échelle planétaire dont nous sommes acteurs et victimes, système économique qui a atteint ses limites, politique du mensonge et de la manipulation.
Notre civilisation est a bout de souffle... Un éveil serait salutaire, et la peur, comme celle suscitée sur un plan mondial, par la menace d'une catastrophe nucléaire pourrait bien contribuer à modifier nos intérêts.

Les exemples ne manquent pas. Déjà les prémisses, les soubresauts d'une conscience réfléchie apparaissent...
Nombreux sont les agriculteurs et éleveurs, qui réunis en comités, commencent à désobéir aux injonctions de l’Europe, quitte à se mettre hors la loi. L'interdiction de l'utilisation de médecines parallèles (dont certaines sont ancestrales), l'interdiction de l'utilisation de plantes au profit des industries pharmaceutiques soulève des questions, des réflexions, et pas seulement chez ceux qui les pratiquent.
La recherche de nouvelles technologies liées à la surproduction énergétique, leurs enjeux, économiques et environnementales, sont aussi des axes sur lesquels nous nous devons de nous pencher afin de nous préparer.

L'information circule, les consciences s'éveillent, les mensonges sont dévoilés peu à peu. Les libertés apparentes, ces chimères sont pointées. Le libre arbitre est devenue une cause.


Hydro, le soleil se trouve à 149 597 870 km de la terre et ne compte à sa surface aucune vie. C'est vrai qu'il apporte à la terre chaleur et lumière par son rayonnement, permettant la présence d’eau à l’état liquide et la photosynthèse des végétaux. Mais la terre se protège par la composition d'ozonosphère dans ses couches atmosphériques, qui a pour effet d'absorber la plus grande partie du rayonnement solaire ultraviolet, qui se trouve être dangereux pour les organismes vivants. Un garde fou naturel en quelque sorte, que nous sommes loin de posséder sur terre afin de nous protéger des conséquences des retombées d'une catastrophe nucléaire concernant sa production ou l’utilisation d'armes. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bop
Dieu du Son et de l'Image
Dieu du Son et de l'Image


Messages : 6378
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 49

MessageSujet: Re: japon   Sam 19 Mar 2011 - 20:45

C´te bonne blague....

20 heures Le panache radioactif résultant des rejets des réacteurs endommagés de la centrale de Fukushima pourrait atteindre la France métropolitaine mercredi ou jeudi prochain, annonce l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, après avoir fait un modélisation.

Les concentrations attendues de césium 137 dans l’air devraient être «d’un niveau trop faible pour être détectées par les 170 balises d’alerte» du réseau Téléray de l’IRSN, précise l’institut dans un communiqué.

Elles «seront sans conséquences sanitaires et environnementales» et «si minimes» qu’elles ne pourront être détectées dans l’environnement que par des mesures d’échantillons effectuées dans des laboratoires spécialisés, ajoute l’IRSN.

Selon la projection, le panache a recouvert vendredi la plus grande partie de l’Amérique du Nord et le nord-est de la Sibérie. Il passait samedi sur l’Atlantique Nord et devait atteindre les Antilles et le territoire de Saint Pierre et Miquelon. Il pourrait arriver au dessus de l’Hexagone le 23 ou le 24 mars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feliciano~64
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1347
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : en suitzerland

MessageSujet: Re: japon   Dim 20 Mar 2011 - 0:33

Sur la question des déchets nucléaires, le documentaire :
Déchets, le cauchemar du nucléaire, d'Éric Guéret et Laure Noualhat, Arte Editions, 2009



et une bibliographie proposée sur les pages d'Arte consacrées au documentaire :
http://www.arte.tv/fr/Comprendre-le-monde/Dechets--le-cauchemar-du-nucleaire/2788058.html

Diverses infos intéressantes aussi sur : http://www.greenpeace.org/france/campagnes/nucleaire/documents

Sur l'introduction de la soustraitance de la maintenance dans les centrales nucléaires par des entreprises privées et les problèmes de sécurité qui en découlent, le documentaire :
R.A.S. Nucléaire, Rien à signaler, de Alain De Halleux, Crescendo Films, Lota Films, 2008



et l'émission de Là Bas si j'y suis "Il ne s'est rien passé au Tricastin", Septembre 2008 :
http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=2131
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bop
Dieu du Son et de l'Image
Dieu du Son et de l'Image


Messages : 6378
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 49

MessageSujet: Re: japon   Dim 20 Mar 2011 - 20:25

EDito du Monde:

Berlin face à ses responsabilités internationales



L'Allemagne souhaite obtenir un siège permanent au Conseil de sécurité des Nations unies. Soutenue par la France, cette demande est légitime : la première puissance économique européenne ne peut pas rester le nain politique qu'elle fut pendant près d'un demi-siècle, de la chute du nazisme à celle du mur de Berlin. Encore faut-il être à la hauteur des responsabilités auxquelles on aspire.

L'Allemagne d'Angela Merkel n'en a pas fait la démonstration, le 17 mars, en refusant d'approuver la résolution de l'ONU permettant l'usage de la force contre le régime du colonel Kadhafi. Mme Merkel a ensuite accentué le malaise en saluant les "nouvelles encourageantes" venues de Libye, après que Tripoli eut annoncé un cessez-le feu. Comme si, sans se salir les mains, Berlin voulait bien récolter les premiers fruits de la détermination de ses alliés, français, britanniques et américains.

Certes, la chancelière allemande traverse de sérieuses turbulences politiques et doit affronter de délicates élections locales. En outre, contrairement au président français, elle ne peut engager son pays dans une opération militaire sans l'aval du Parlement.

Au-delà de ces explications conjoncturelles, la prudence allemande relève d'un triple traumatisme. La catastrophe nucléaire au Japon ravive la phobie de l'atome outre-Rhin, dans un pays marqué par les combats des écologistes et convaincu, depuis les catastrophes du XXe siècle, que la science n'est pas forcément synonyme de progrès.

Le pacifisme allemand constitue également un puissant frein à tout engagement extérieur. Il a fallu le massacre de Srebrenica pour que le débat moral sur l'intervention hors de l'Allemagne soit posé, la guerre au Kosovo en 1999 pour que les Allemands fassent de nouveau la guerre hors de leurs frontières, et les attentats du 11 septembre 2001 pour que plusieurs milliers de soldats allemands soient envoyés en Afghanistan, dans le cadre de la coalition internationale. Dès 2003 cependant, le conflit en Irak a montré que Berlin entend le moins possible faire la guerre et y consacrer les efforts nécessaires.

Enfin, les crises de l'euro ont conduit l'Allemagne à faire ce qu'on lui avait juré qu'elle n'aurait jamais à faire : voler au secours des pays européens, mettre en danger la stabilité de sa monnaie, dans un pays qui a connu la ruine financière en 1923 et en 1945, avant de subir le choc de la réunification dans les années 1990.

Il reste que le non-engagement allemand dans l'affaire libyenne est révélateur d'une hésitation qui peut être perçue par les partenaires de la République fédérale comme un manque de solidarité, voire de maturité. L'économie allemande est florissante, sa population est moins frappée que les autres par le chômage, ses entreprises sont à l'offensive sur toute la planète. Mais il ne peut y avoir, d'un côté, la "mondialisation heureuse" pour Deutschland AG et ses salariés, et de l'autre une "mondialisation dangereuse" gérée par ses alliés et dont Berlin ne s'estimerait pas comptable.
Article paru dans l'édition du 20.03.11


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feliciano~64
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1347
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : en suitzerland

MessageSujet: Re: japon   Mar 22 Mar 2011 - 22:46

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tututpouet
Disciple du Son et de l'Image
Disciple du Son et de l'Image


Messages : 463
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: japon   Mer 23 Mar 2011 - 15:33

bop a écrit:
Mais tu sais bien que la France y va pour protéger ses intérêts économiques et pour redorer son blason apres les deux foirages diplomatiques tunisien et egyptien.

En 2007, Nicolas Sarkozy annoncait lui meme une vente d´armes d´une dizaine de milliards À la Libye....

N´a tu donc rien retenu de la politique francaise exterieure de ces 30 dernieres années? L´ex Yougoslavie, entre autres, ou nous avons brillé.... Sans parler de la Région des Grands Lacs....

L´abstention de l´Allemagne (la Lybie est son 66eme partenaire économique, 8,5% du pétrole en Allemagne provient de la Lybie et les échanges économiques représentent 0,7 % du total mondial pour l´Allemagne, et pour les deux principaux business, Wintershall et Siemens, l´invetsissement se monte a 3,5 milliards au total, pas rien mais insignifiant au regard de l économie allemande ) et de la Chine (qui aurait bien besoin de se repositionner en Libye pour avoir accès aux ressources naturelles qu´ils convoitent tant en Afrique depuis 15 ans) n´a rien à voir avec une pseudo protection économique:

Il y a des élections en Allemagne et Merkel ne veut en aucun cas se mettre les pacifistes, nombreux, sur le dos en plus des écologistes (cause Japon)
Les Chinois, comme les Russes d´ailleurs, qui se sont abstenus, ne veulent rien À voir à faire avec l´Otan et surtout sont beaucoup plus opportunistes: wait and see!
L´Allemagne de plus, ne peut et ne veut pas se mettre À dos la Russie (60% des sources d´énergie fossile) et la Chine (second marché À l´export), d´où l´abstention. Cynique et opportuniste , oui mais autant que la France.
En tout cas, la liberté des Peuples n´a rien A`voir avec ces décisions.

Et puis décider à la place des peuples, la France l´a fait dans combien de pays pendant combien de temps? Et Total en Birmanie, on en dit quoi?

Par contre , l´Allemagne et la Chine , puisque tu les mentionnes, sont en effet en position d´observation en Libye, avec un objectif clair: moins compromises que la France et l´Italie avec les anciens dictateurs du coin, ils entendent bien faire la nique et s´imposer diplomatiquement sur ces rivages.

A vision du monde tronquée, justice mondiale volée!

La chine est tout aussi compromise depuis le début des années 2000 et sa politique d'expansion en Afrique.

A ce petit jeu, elle est déjà en train de s'aliéner les populations locales, puisque les entreprises chinoises apportent un volume économique bien plus faible que les entreprises occidentales. Les chinois envoient leurs ouvriers, leurs prostituées, leur bouffe etc etc. En outre ces ouvriers sont une mine d'or pour le braconnage, il est très rentable pour ces ouvriers d'investir leurs économies dans les produits d'espèces protégées pour la revente: hippocampes, ivoire, animaux complets ou organes, peaux etc.

Les populations du Nord de l'Afrique soutiennent la France, très bonne affaire pour Sarkoz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feliciano~64
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1347
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : en suitzerland

MessageSujet: Re: japon   Jeu 24 Mar 2011 - 1:46

Voici un communiqué du CRIIRAD (Commission de Recherche et d'Information Indépendantes sur la Radioactivité) daté d'hier, dénonçant le refus des Etats et des organismes internationaux de protection des populations à rendre publiques les informations relatives aux mesures de la radioactivité libérée par l'accident de Fukushima Daishi dans différents endroits du monde (USA, etc.).

COMMUNIQUE CRIIRAD 23 mars 2011 - 17h

Les organismes indépendants d'information et de surveillance n'ont pas accès aux données. Pendant ce temps, les "experts" officiels se succèdent sur les ondes pour dire que tout va pour le mieux et que la population n'a aucun souci à se faire.

En même temps, la situation au Japon est passée subtilement au second plan dans les médias par rapport aux bombardements en Libye : ça tombe bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feliciano~64
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1347
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : en suitzerland

MessageSujet: Re: japon   Ven 25 Mar 2011 - 15:30

2 communiqués de la CRIIRAD concernant l'évolution de la situation environnementale au Japon

RADIOACTIVITE DE L’AIR, Communiqué du 17 mars 2011

CONTAMINATION RADIOACTIVE DES ALIMENTS AU JAPON, Communiqué du 20 mars 2011.

Edifiant sur la façon dont on nous informe. C'est comme cela qui a fonctionné l'industrie du nucléaire depuis ses origines, avec la complicité des Etats, des médias et des organismes internationaux spécialisés

Source : http://www.criirad.org/
NB : il est possible de s'inscrire sur leur mailing-list pour recevoir les derniers communiqués, en envoyant un message vide avec pour objet "subscribe" à : criirad-request@ml.free.fr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feliciano~64
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1347
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : en suitzerland

MessageSujet: Re: japon   Mer 20 Avr 2011 - 0:41

Bon, que s'est-il passé depuis presque un mois ?

1.- la gravité de l'accident a gradé de 5 à 7 pour rejoindre Tchernobyl sur le Guiness Records des crimes industriels, mais celle-là on la voyait venir

2.- les populations qui habitaient au delà du rayon de SECURITE attention ! de 20 Km, commencent à être évacuées plus loin comme l'exigeaient depuis plus ou moins 4 semaines des organismes indépendants comme le CRIIRAD, Greenpeace, etc.

3.- les mesures de radioactivité alarmantes prises par des équipes de Greenpeace, il y a plus de 3 semaines déjà, hors de la zone de sécurité de 20 Km, mesures que le gouvernement japonais avait disqualifiées comme pas crédibles et bien... elles sont devenues crédibles après coup... Ça ne va pas faire de belles jambes aux habitants de ces régions, tout au plus de jolis petits cancers

4.- les intérimaires qui étaient payés à coups de pied dans les fesses pour faire le sale boulot dans les centrales ont vu leur salaire augmenter ça oui... C'est la loi de l'offre et de la demande ! Alors les volontaires étant devenus rares pour aller liquider la merde de TEPCO on a sorti la calculette pour multiplier un peu par trois ou quatre. C'est pas cher payé pour la promesse d'une mort précoce, mais business reste business

5.- les dirigeants de TEPCO annoncent maintenant un délai d'entre 6 et 9 mois avant de pouvoir reprendre le contrôle des réacteurs de Fukushima. Des promesses aussi crédibles que celles de Sarkozy en 2007 et qui ne disent rien sur ce qui se passera entre-temps, sur l'ampleur du désastre, les conséquences sanitaires, écologiques, au Japon et ailleurs

6.- L'accident a disparu des médias bien évidemment. Impossible de se faire une idée un tant soit peu vraisemblable de la situation. Avant, lorsqu'ils en parlaient, les médias mentaient en répétant les mêmes salades, invitant les mêmes "experts" et oubliant les mêmes bonnes questions..., maintenant ils se taisent. Et nous, nous n'en savons pas plus aujourd'hui que hier.

7.- Comme lors de la crise financière, aux mensonges des pouvoirs politiques et médiatiques répond la passivité des populations...

Et enfin, j'ai beaucoup entendu les pourris de service louer la discipline et le stoïcisme des japonais devant la tragédie. C'est le comble de tout, non seulement ils se font griller par milliers pour que des plus gros dividendes aient dans les poches des actionnaires de TEPCO, mais leur passivité de moutons acceptant sans résister l'imminence de l'abattoir suscite en plus l'admiration universelle.

C'est Géant y a pas à dire, c'est GEANT !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: japon   

Revenir en haut Aller en bas
 
japon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Exposition Japon à la foire de Lyon du 19 au 29 mars 2010
» Japon : Un ours maitrise la technique du kung fu baton
» Sly & Dolph au Japon
» Photos Japon automne 2009
» BIG IN JAP [Japon]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le comptoir du son et de l'image :: parler :: Divers-
Sauter vers: