Tout sur le son, l'image, mais pas seulement
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  Nouveaux MessagesNouveaux Messages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Arrêts maladie / hôpital : on s'enfonce un peu plus dans la honte...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierrot
Chef Suprême du Son et de l'Image
Chef Suprême du Son et de l'Image
avatar

Messages : 2774
Date d'inscription : 26/01/2011
Age : 49
Localisation : Ardennes

MessageSujet: Arrêts maladie / hôpital : on s'enfonce un peu plus dans la honte...   Sam 29 Oct 2011 - 10:10

Je ne sais pas si vous avez suivi l’altercation sévère entre cet enf... de X. Bertrand et Christian Hutin, médecin généraliste député du nord, hier à l'assemblée mais on nage encore une fois en plein délire médiéval.
Pour résumer, Bertrand est en train de promouvoir sa fameuse loi sensée faire économiser de l'argent en attrapant les vilains profiteurs qui se font prescrire des arrêts maladie : le but est de taper sur la tête des bénéficiaires, mais également des docteurs qui ont prescrit l'arrêt : alors c'est sûr, vu comme ça, on se dit que c'est normal, que y a pas de raison que certains bossent pendant que d'autres se la coulent douce, mais encore une fois c'est beaucoup de bruit pour rien car il a été prouvé qu'une telle mesure coûterait beaucoup plus cher (multiplication des contrôles) qu'elle ne rapporterait d'argent, mais on comprend une fois de plus la logique umpienne derrière tout ça : monter les gens les uns contre les autres, les fonctionnaires contre les salariés du privé, les bosseurs contre les fainéants, les roms contre les blancs etc. Toujours ce même "diviser pour mieux régner" quoi.

Bref, jusqu'ici, rien de nouveau. Ah si, j'oubliais : dans sa fameuse loi, Bertrand a inclus un article pour le moins étrange, qui consiste à réserver dans chaque hôpital public des "chambres" pour faciliter l'accueil des étrangers fortunés. Oui, oui, vous avez bien lu Shocked Réponse de Hutin à cette proposition : « Mais l'hôpital public n'a pas vocation à aménager des "suites" pour une certaine clientèle. Tout le monde doit être logé à la même enseigne. »
Encore un utopiste quoi...

PS : j'ai été ravi d'apprendre lundi soir que la crise était due aux 35 heures et à la retraite à 60 ans, ça va être super facile à régler alors. J'ai bien compris aussi l'extravagance de recréer 60 000 emplois dans l'Education Nationale (coût estimé 120 millions d'euros) : il vaut en effet mieux permettre aux plus fortunés de déduire quelques niches fiscales afin de payer moins d'impôt (coût estimé : 50 milliards de euros). Après tout, moins les Français seront éduqués, plus ils seront cons et plus ils goberont toutes les conneries qu'on leur sert...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saltimbranks.com
gruit
Dieu du Son et de l'Image
Dieu du Son et de l'Image
avatar

Messages : 8383
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 50
Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: Arrêts maladie / hôpital : on s'enfonce un peu plus dans la honte...   Sam 29 Oct 2011 - 12:18

+1, +10, +100 .... c'est catastrophique !

Entre ça et le reste ... je suis sidéré de voir à quel point on peut nous prendre pour des cons !
C'est affolant ... que personne ne réagisse.
Ou alors c'est sûr, la réalité a dépassé la fiction ... ils ont inventé un truc pour nous décérébrer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scottich
Dieu du Son et de l'Image
Dieu du Son et de l'Image
avatar

Messages : 6885
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 57
Localisation : En Alsace

MessageSujet: Re: Arrêts maladie / hôpital : on s'enfonce un peu plus dans la honte...   Sam 29 Oct 2011 - 13:12

il me semble que j'ai entendu ce matin que le projet était abandonné Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierrot
Chef Suprême du Son et de l'Image
Chef Suprême du Son et de l'Image
avatar

Messages : 2774
Date d'inscription : 26/01/2011
Age : 49
Localisation : Ardennes

MessageSujet: Re: Arrêts maladie / hôpital : on s'enfonce un peu plus dans la honte...   Sam 29 Oct 2011 - 15:41

scottich a écrit:
il me semble que j'ai entendu ce matin que le projet était abandonné Wink

C tout à fait normal et repose toujours sur la même logique. Je suis bien persuadé que Bertrand, lorsqu'il a eu cette idée, savait pertinemment que ce genre de lois, à fortiori en pleine campagne présidentielle, ne passerait jamais. Or pourquoi balance-t-il publiquement l'idée dans ce cas ? Toujours pour stigmatiser une partie de la population : la bonne vieille technique du bouc émissaire qui fait ses preuves depuis la nuit des temps. Ca a été pareil avec les fonctionnaires, avec les roms, et maintenant les médecins : pour faire diversion devant un bilan quinquennal catastrophique, on sert au peuple quelques cibles bien alléchantes et hop, le tour est joué. Comprenez-moi bien : ces problèmes sont bel et bien des problèmes, mais est-ce vraiment une priorité à l'heure où, en soit-disant pleine crise mondiale, 4 banques françaises affichent près de 10 milliards d'euros de bénéfices en un trimestre ? Personnellement j'en doute...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saltimbranks.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrêts maladie / hôpital : on s'enfonce un peu plus dans la honte...   Sam 29 Oct 2011 - 16:45

J ai regardé Sarko. Pour la premiÈre fois depuis des siècles. Affligeant de nullité, des contreverités, des affirmations fausses, déformées, un Président partisan, ras du plancher.....

Les réactions de la droite? Abyssale de lèche cul (surtout ne pas déplaire au Guide Suprême)

Les réactions de la gauche? Flanby en tête, on s´émeut, on proteste...Mais on ne voit rien venir. Le néant. Ca ne peut pas être pire avec le PS mais est ce que ce sera mieux passés les 2, 3 premiers mois d´euphorie.

Pendant ce temps, certains avancent tranquillement et font leur pelote électorale.

On est bien mal barrés avec ces politicards de m....qui n´ont pas d´idées, pas de couilles et qui ne savent pas mieux faire que gestionnailler À vue et à la petite semaine parce qu´ils ne pensent qu´à se servir ou À remplir les poches de leurs potes.

Et en passant, les Chinois viennent d´affirmer leur suprématie sur la scène mondiale. Ils tiennent l´Europe par les couilles , ils ne vont pas la lacher...

Revenir en haut Aller en bas
gruit
Dieu du Son et de l'Image
Dieu du Son et de l'Image
avatar

Messages : 8383
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 50
Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: Arrêts maladie / hôpital : on s'enfonce un peu plus dans la honte...   Dim 30 Oct 2011 - 10:25

Et bien perso je n'ai pas perdu mon temps à le regarder ... comme le reste, j'en suis à trois mois sans allumer la télé !
Enfin, je me suis permis un écart de conduite l'autre jour avec la finale de rugby. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Verbal Klimt
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1848
Date d'inscription : 18/02/2011
Localisation : entre 2 do

MessageSujet: Re: Arrêts maladie / hôpital : on s'enfonce un peu plus dans la honte...   Dim 30 Oct 2011 - 17:23

Pierrot a écrit:
scottich a écrit:
il me semble que j'ai entendu ce matin que le projet était abandonné Wink

C tout à fait normal et repose toujours sur la même logique. Je suis bien persuadé que Bertrand, lorsqu'il a eu cette idée, savait pertinemment que ce genre de lois, à fortiori en pleine campagne présidentielle, ne passerait jamais. Or pourquoi balance-t-il publiquement l'idée dans ce cas ? Toujours pour stigmatiser une partie de la population : la bonne vieille technique du bouc émissaire qui fait ses preuves depuis la nuit des temps. Ca a été pareil avec les fonctionnaires, avec les roms, et maintenant les médecins : pour faire diversion devant un bilan quinquennal catastrophique, on sert au peuple quelques cibles bien alléchantes et hop, le tour est joué. Comprenez-moi bien : ces problèmes sont bel et bien des problèmes, mais est-ce vraiment une priorité à l'heure où, en soit-disant pleine crise mondiale, 4 banques françaises affichent près de 10 milliards d'euros de bénéfices en un trimestre ? Personnellement j'en doute...

+1
balancer des solutions nauséabondes et les annuler qq temps après n'empêche pas l'idée de faire son chemin dans les têtes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikhola
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1148
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 35
Localisation : Gradignan (33)

MessageSujet: Re: Arrêts maladie / hôpital : on s'enfonce un peu plus dans la honte...   Dim 30 Oct 2011 - 17:52

Alors étant professionnellement concerné par ce cas d'arrêts maladie intempestifs et réguliers, même si je trouve la proposition sans doute dénuée de bonnes intentions avec l'idée de "diviser pour mieux régner", je puis vous assurer qu'actuellement la situation dans mon service est tel que l'équipe soignante fait front commun contre 3 de nos collègues qui usent et abusent d'arrêts maladie à tout bout de champ pour des raisons BIDONS (2 semaines d'arrêts pour une écharde dans le doigt qui s'est infecté quand cette même collègue vous fait un salut tous les jours devant l'école le matin et le soir ==> à part une envie de lui écraser ma main dans la tronche, j'ai peu d'empathie pour elle)

Donc c'est un fait, beaucoup de personnes abusent de ce droit tout simplement car beaucoup de médecins sont devenus bien trop laxistes !!

Pour alimenter mon débat, je vais aller plus loin, ce week-end, je devais normalement avoir 10 jours de congés qui ont été amputé justement sur ce week-end de 3 nuits qui m'ont été assignée (la seule possibilité pour mon cadre sup' de m'obliger à venir travailler) ... Hier j'avais le mariage d'un de mes meilleurs amis que j'ai du quitter promptement hier soir pour aller au boulot car la même collègue s'est à nouveau mis en arrêt maladie.

abus ou pas, maintenant ce n'est plus le problème, ces 3 collègues sont en arrêt 1 mois tous les 3 mois ... ce qui se passe par contre c'est que le reste de l'équipe s'épuise et qui en paie les conséquences : les patients ... malheureusement !!

est-ce qu'une loi pourra faire bouger les choses : je ne le crois pas !!
c'est par contre de la responsabilité de chacun et d'une équipe, et si une équipe doit faire front ensemble contre une ou trois personnes qui se fichent pas mal de leur boulot, alors je dis "banco" => on récolte souvent ce qu'on sème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nikhola.deviantart.com/
Pierrot
Chef Suprême du Son et de l'Image
Chef Suprême du Son et de l'Image
avatar

Messages : 2774
Date d'inscription : 26/01/2011
Age : 49
Localisation : Ardennes

MessageSujet: Re: Arrêts maladie / hôpital : on s'enfonce un peu plus dans la honte...   Dim 30 Oct 2011 - 18:36

Boolinou a écrit:
Alors étant professionnellement concerné par ce cas d'arrêts maladie intempestifs et réguliers, même si je trouve la proposition sans doute dénuée de bonnes intentions avec l'idée de "diviser pour mieux régner", je puis vous assurer qu'actuellement la situation dans mon service est tel que l'équipe soignante fait front commun contre 3 de nos collègues qui usent et abusent d'arrêts maladie à tout bout de champ pour des raisons BIDONS (2 semaines d'arrêts pour une écharde dans le doigt qui s'est infecté quand cette même collègue vous fait un salut tous les jours devant l'école le matin et le soir ==> à part une envie de lui écraser ma main dans la tronche, j'ai peu d'empathie pour elle)

Donc c'est un fait, beaucoup de personnes abusent de ce droit tout simplement car beaucoup de médecins sont devenus bien trop laxistes !!

Pour alimenter mon débat, je vais aller plus loin, ce week-end, je devais normalement avoir 10 jours de congés qui ont été amputé justement sur ce week-end de 3 nuits qui m'ont été assignée (la seule possibilité pour mon cadre sup' de m'obliger à venir travailler) ... Hier j'avais le mariage d'un de mes meilleurs amis que j'ai du quitter promptement hier soir pour aller au boulot car la même collègue s'est à nouveau mis en arrêt maladie.

abus ou pas, maintenant ce n'est plus le problème, ces 3 collègues sont en arrêt 1 mois tous les 3 mois ... ce qui se passe par contre c'est que le reste de l'équipe s'épuise et qui en paie les conséquences : les patients ... malheureusement !!

est-ce qu'une loi pourra faire bouger les choses : je ne le crois pas !!
c'est par contre de la responsabilité de chacun et d'une équipe, et si une équipe doit faire front ensemble contre une ou trois personnes qui se fichent pas mal de leur boulot, alors je dis "banco" => on récolte souvent ce qu'on sème.

Mais la loi pénalisant les arrêts abusifs existe déjà depuis longtemps Boolinou : il n'y a simplement pas assez d'inspecteurs du travail pour vérifier chaque personne arrêtée. La loi proposée par Bertrand visait à pénaliser toutes les personnes bénéficiaires d'un arrêt maladie, y compris les arrêts amplement justifiés : encore une fois, tout le monde paye pour une minorité d'enfoirés qui abusent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saltimbranks.com
Nikhola
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1148
Date d'inscription : 18/03/2010
Age : 35
Localisation : Gradignan (33)

MessageSujet: Re: Arrêts maladie / hôpital : on s'enfonce un peu plus dans la honte...   Lun 31 Oct 2011 - 1:02

Pierrot a écrit:

Mais la loi pénalisant les arrêts abusifs existe déjà depuis longtemps Boolinou : il n'y a simplement pas assez d'inspecteurs du travail pour vérifier chaque personne arrêtée. La loi proposée par Bertrand visait à pénaliser toutes les personnes bénéficiaires d'un arrêt maladie, y compris les arrêts amplement justifiés : encore une fois, tout le monde paye pour une minorité d'enfoirés qui abusent !

Et quand bien même il y aurait davantage d'inspections, les inspecteurs n'y sont pas pour grand chose, étant donné qu'une multiplication d'arrêts abusifs est la cause direct du laxisme des médecins ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nikhola.deviantart.com/
Verbal Klimt
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1848
Date d'inscription : 18/02/2011
Localisation : entre 2 do

MessageSujet: Re: Arrêts maladie / hôpital : on s'enfonce un peu plus dans la honte...   Lun 31 Oct 2011 - 10:54

humm, à te lire il faudrait la suppression des indémnités suite à AT. Parce que c'est pas 10 euros en moins par mois qui vont empêcher tes collègues de tricher.
Seulement, dans ce cas c'est tout le monde qui trinque...
Pour ton cas, y a un moyen plus radical : parler du/des médecins trop conciliant(s) aux autorités qui vont bien (y a forcèment le nom sur le feuillet envoyé à ton taf). Et c'est amha autrement plus difficile (courageux?) d'agir en ce sens que de banaliser la punition collective.
Et venez pas me sortir le coup de la délation-honteuse-heureusement-qu-on-n-est-pas-en-1940.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scottich
Dieu du Son et de l'Image
Dieu du Son et de l'Image
avatar

Messages : 6885
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 57
Localisation : En Alsace

MessageSujet: Re: Arrêts maladie / hôpital : on s'enfonce un peu plus dans la honte...   Lun 31 Oct 2011 - 17:42

le mieux Boolinou est de casser la gueule a tes 3 collègues , comme ça ils vont savoir pourquoi ils sont en arrêt Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrêts maladie / hôpital : on s'enfonce un peu plus dans la honte...   Lun 31 Oct 2011 - 19:52

je bosse dans une école où nous avons le même problème: une collègue qui pour un oui ou un non s´absente.Avec arrêt de maladie À chaque fois.
Elle se fout éperduement des rappels à l´ordre, même ceux (rares) de l´inspecteur, du bordel que ca cause. Et le pire, c´est qu´elle même nous avoue qu´elle n´a pas envie ou que c´est pour emmerder le directeur, etc...Bref, la connasse. On s´est tous ligués contre elle en essayant la pédagogie puis en la secouant un peu (pas physiquement bien sûr): on s´est retrouvés, nommément mis en cause, avec une dénonciation auprÈs de l´Inspection de la part de son syndicat (intimidation et menaces...) et avec une engueulade en prime...
On n´a aucune solution pour un cas comme ca, sauf en effet, dénoncer le médecin qui lui fournit les arrêts à tire larigot (elle en est déjà à 3 depuis la rentrée...).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrêts maladie / hôpital : on s'enfonce un peu plus dans la honte...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrêts maladie / hôpital : on s'enfonce un peu plus dans la honte...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» grippe h1n1
» La machine à arrêter le temps
» Campagnols et Bromadiolone
» [REQUETE] gestionnaire des taches
» Arrêt de travail 1 Mois, que ce passe t'il dans ce cas ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le comptoir du son et de l'image :: parler :: Divers-
Sauter vers: