Tout sur le son, l'image, mais pas seulement
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  Nouveaux MessagesNouveaux Messages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Goldman Sachs, la Banque qui dirige le monde - Film documentaire/ Arte+7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feliciano~64
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1347
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : en suitzerland

MessageSujet: Goldman Sachs, la Banque qui dirige le monde - Film documentaire/ Arte+7   Mer 5 Sep 2012 - 1:16


"Goldman Sachs, la Banque qui dirige le monde"
, un film de Jérôme Fritel et Marc Roche - Edifiant, à visionner sur Arte+7 dans la semaine (en cliquant sur le lien). Date(s) de rediffusion : Mercredi, 19 septembre 2012, 10h25 et jeudi, 27 septembre 2012, 02h50

http://videos.arte.tv/fr/videos/goldman-sachs-la-banque-qui-dirige-le-monde--6894428.html

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ptitguerrier
Disciple du Son et de l'Image
Disciple du Son et de l'Image
avatar

Messages : 433
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 35
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Goldman Sachs, la Banque qui dirige le monde - Film documentaire/ Arte+7   Mer 5 Sep 2012 - 10:01

J'aurai jamais dû regarder ça, je suis agacé pour la journée =(
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Goldman Sachs, la Banque qui dirige le monde - Film documentaire/ Arte+7   Mer 5 Sep 2012 - 10:42

Moi itou..... Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
gruit
Dieu du Son et de l'Image
Dieu du Son et de l'Image
avatar

Messages : 8402
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 50
Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: Goldman Sachs, la Banque qui dirige le monde - Film documentaire/ Arte+7   Mer 5 Sep 2012 - 12:24

Pas regardé (puis pas envie ça va me filer des nausées) ... mais entendu parler de leurs exploits à la radio.

Je suis sidéré, et je pèse mes mots, que tout le monde (ou presque) trouve normal, et accepte, que le monde soit dirigé par des financiers qui vont nous mener tous à notre perte.
Il faut leur reconnaître une chose, en insufflant un vent d’individualisme sur tous les habitants des pays industrialisés ils ont bien manœuvré !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feliciano~64
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1347
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : en suitzerland

MessageSujet: Re: Goldman Sachs, la Banque qui dirige le monde - Film documentaire/ Arte+7   Mer 5 Sep 2012 - 19:50

Je comprends vos réactions et réticences, mais entre le sentiment général plus ou moins partagé que les financiers c'est des pourris cupides et la compréhension du système dans lequel nous vivons et de ses mécanismes, puisque c'est un SYSTEME organisé, qui a été CONSTRUIT par les élites politiques et économiques au cours des 20 derniers années (la droite modérée qu'on appelle abusivement "gauche" tout autant que la droite traditionnelle ou néo queqchose) et non pas une pagaille d'individus déviants qui ficheraient en l'air un système lui même super... Entre le sentiment flou de la déliquescence et de la pourriture et la compréhension des mécanismes donc, il y a une distance considérable qui soit nous rend impuissants pour agir (lorsque la compréhension n'y est pas), soit nous donne des pistes pour l'action individuelle et collective face à ce système si nous acceptons de comprendre.

C'est pourquoi entre l'autruche qui refuse de voir et l'agacé qui se démène pour trouver l'issue, je choisis toujours l'agacé. Le réveil des autruches ne tardera pas et il sera beaucoup plus dévastateur que les tracasseries de l'agacé. Alors acceptons une certaine dose de douleur au bon moment pour rester sains du cœur et de la pensée et évitons la césité volontaire qui est une poche de dioxine posée dans nos entrailles, une sorte de maladie organique et morale qui broiera inéluctablement ce que nous avons de plus précieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cipher
Admin
Admin
avatar

Messages : 2768
Date d'inscription : 15/05/2008
Age : 43
Localisation : Paname

MessageSujet: Re: Goldman Sachs, la Banque qui dirige le monde - Film documentaire/ Arte+7   Lun 10 Sep 2012 - 9:57

Regardé hier soir. Edifiant en effet.

Quel cynisme, quelle absence totale de moralité, ca ne devrait pas exister
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feliciano~64
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1347
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : en suitzerland

MessageSujet: Re: Goldman Sachs, la Banque qui dirige le monde - Film documentaire/ Arte+7   Lun 10 Sep 2012 - 19:54

Oui bien sûr, le problème est que ce cynisme et cette absence de morale est devenu le SYSTEME lui-même, un ensemble de règles dans le cadre desquelles fonctionne aujourd'hui l'économie financière. Pour ceux qui comprennent l'anglais étasunien, regardez sur internet l’émission d'analyse de l'actualité financière de Max Keyser, économiste et ancien trader, fondateur de la bourse de valeurs de Hollywod reconverti à la critique des marchés financiers.

Keyser Report : http://rt.com/programs/keiser-report/

Goldmann Sachs n'est pas un cas isolé, TOUTE l'économie financière actuelle fonctionne ainsi, la fraude est au cœur du système ! Toutes les semaines un nouveau scandale éclate tandis qu'un tas d'autres restent cachés : la manipulation du LIBOR, l'implication de HSBC dans le blanchissement du fric des cartels mexicains, la manipulation des prix des produits financiers par le négoce de haute fréquence, etc., etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minet-de-chartreuse
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1782
Date d'inscription : 07/04/2008
Localisation : Dans la foret chartrousine....

MessageSujet: Re: Goldman Sachs, la Banque qui dirige le monde - Film documentaire/ Arte+7   Mar 23 Oct 2012 - 19:01

Vu il y a qq temps déjà. L'impression que m'a laissé ce documentaire est que nous vivons sous la coupe de personnes qui ne sont en fait pas nos dirigeants directement mais des personnes issuent de de groupuscules qui gouvernent en "sous-sol". Nos élus ne sont que les pantins qui leur obeïssent, soit parcequ'il leur sont redevable, soit parcequ'il n'ont tout simplement pas le choix , nous ne sommes que des pantins dont les réactions ont été analysées il y a déjà bien longtemps et dont ces réactions sont connues et bien souvent anticipées de ce fait.

J'ai la triste impression que les choses sont déjà écrites qq part, sur les plannings de manipulateurs qui vont inéxorablement nous mener à notre perte qu'elle soit par la guerre, la pollution, la surpopulation où pire à une alienation toujours de plus en plus forte au systeme qui nous dicte tout de ce que doit être notre existence et notre rôle dans la société de consommation,...bref, j'ai tenté de faire visionner cette vidéo a un maximum des personnes dans mon entourage et elle n'a pas vraiment connu de franc succès, certains l'on vu et ont été profondement choqué tout comme moi, mais la plupart s'en foutent allègrement, "ouais, ça parle des banques, c'est bien mais ça ne m'interresse pas....(dixit eux même)" Alors,qu'est ce qui les interresse vraiment ces gens là???? Facebook et Cityville?,les Iphone, les Ipad,?, Secret Story? la Nouvelle Star?Les jeux à la con sur Internet? Avoir la nouvelle Clio ou la nouvelle BM? c'est incroyable de voir à quel point certain n'en n'ont rien à foutre de se qu'est en train de devenir la société, ils ont la tête dans le guidon, et ne la relève que pour demander ce qu'il doivent gober ensuite car ce qu'ils ont ne leur suffit plus......j'en arrive a me demander si les personnes qui m'entourent ne sont pas abruties par un systeme qui les connait mieux qu'elles ne se connaissent elle meme.
Ce doc, m'a vraiment fait peur et m'a fait prendre conscience une bonne fois pour toute que l'homme est le parasite le plus nocif pour lui même , qu'il ne cessera jamais d'exploiter son voisin car il est influençable à souhait , on peut lui faire faire ce que l'on veut une fois qu'on sait manipuler ses désirs et exploiter ses faiblesses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feliciano~64
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1347
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : en suitzerland

MessageSujet: Re: Goldman Sachs, la Banque qui dirige le monde - Film documentaire/ Arte+7   Dim 28 Oct 2012 - 14:56

Sincèrement je te remercie pour ton commentaire Minet parce que paradoxalement, cela me rassure de lire le chemin de ta réflexion.

La société de consommation telle que nous l'avons connue exprime au fond la quintessence du système capitaliste, la forme de civilisation la plus tordue et la plus NULLE qui n'ai jamais existé au regard de ses moyens, de ses connaissances et de sa marge de manœuvre presque illimitée depuis la fin des années 80. Elle n'a même pas "l'excuse" des systèmes totalitaires, comme le nazisme ou le stalinisme, soumis à l'arbitraire d'un dictateur qui ne laisse à personne le choix des solutions et du chemin.

Une société d'abrutis, en effet, victimes du système qui a délibérément produit et encouragé leur abrutissement, mais des abrutis qui, étonnamment, cultivent leur abrutissement avec une rage autodestructrice démente, qui passent leur temps à se chercher des excuses pour ne pas agir, ne pas changer, ne pas penser (comme tu le dis). Or c'est ça un être humain… c'est quelqu'un qui pense, qui change, qui agit et cherche a aller vers le bien (ce qui est bien et ce qui lui fait du bien); quelqu'un qui se pense et pense le monde au-delà de l'échelle microscopique de son petit nombril.

On viendra me dire que je parle d'un être humain idéal qui n'existe pas, car l'être humain réel est par nature une merde. Mais c'est encore une entourloupe (bien rodée il faut dire…) pour justifier avant tout sa propre passivité devant les choses. Il y a trop de coïncidences entre la culture de la société dans la quelle nous vivons et l'image de la "nature humaine" que nous ressassons à tort et à travers, pour que le hasard suffise. La rapine, la confusion entre ETRE et avoir, le penchant pour le vol, la fraude et la tromperie à l'égard des tiers, l'ignorance, l'indigence spirituelle et intellectuelle, l'absence de mémoire, le transfert de la valeur des personnes sur leurs possessions matérielles, l'attachement à la surface et aux apparences, la peur ou la haine des différences, le culte de la ruse, la guerre de tous contre tous, le narcissisme, etc. Notre société ressemble comme deux gouttes d'eau à ce qu'elle s'empresse de mettre sur le compte de la "nature humaine". Ainsi elle se dédouane de toute responsabilité. Nous sommes dans la merde ? Oh mais c'est la nature humaine. Vingt millions de personnes sont mortes? C'est cette saloperie de nature humaine ! Corruption ? Mais c'est la nature humaine cher Monsieur !

Mais si on se penche un peu sur la nature humaine, si on pense à sa propre vie, si on regarde un enfant naître et grandir, on s'aperçoit que la nature humaine n'est que POTENTIEL et que tout est possible en elle, selon ce qu'on y met.

A la fin, les oligarques voleurs qui délinquent à grande échelle, qui fraudent et spéculent avec les avoirs des gens qui travaillent et passent à la caisse, ont la tâche trop facile. Leurs victimes, droguées aux divertissements, gavées, noyées, payant avec leur pitance mensuelle, leur âme et leur corps, sont convaincues que l'ordre des choses ne peut pas être remis en question, que le vol ben… c'est comme ça et qu'il faut s'efforcer de voler un max à son tour, que le capitalisme c'est pas génial mais qu'il n'y a pas d'alternative.

Il n'y a pas d'alternative, voilà une phrase exemplaire de la propagande mattraquée par les oligarchies occidentales depuis les années Reagan / Thatcher… "there is no alternative".

Cependant, comme avec la nature humaine, la vraie, dans l'histoire humaine TOUT EST POSSIBLE DÉPENDANT DE CE QU'ON Y MET. Nous allons vers des temps mouvementés et c'est peut de le dire. Alors il faut essayer de comprendre quelles sont les conditions qui fondent le maintien et le changement d'une société minable et nuisible comme la nôtre et en quoi nous sommes concernés par la réunion ou l'absence de ces conditions, en quoi nous pouvons contribuer au bien de tous qui est aussi notre bien propre.

Et ça s'est passé comme ça de tout temps !
Lorsqu'on est né durant ou après les trente glorieuses et qu'on a grandi en mangeant gratuitement de la grappe des droits sociaux, des services fournis par des institutions publiques qui ont été considérées autrefois comme exemplaires dans beaucoup de pays, on ne se rend pas forcément compte que d'autres avant nous ont rendu ces avantages possibles, qu'il y a eu grèves, bagarres, grandes mobilisations et beaucoup d'engagement citoyen. Je lisais il y a des années dans un bouquin merveilleux de François Maspero, l'ancien fondateur des éditions Maspero (aujourd'hui La Découverte), comment sa librairie avait fait l'objet dans les années 60 de plusieurs tentatives réussies ou échouées de plastiquage, le nombre de livres devenus des références que les autorités françaises avaient saisi et interdit à la vente, le nombre de procès qu'il avait du affronter. Inimaginable sûrement aujourd'hui. Bref. Je ne dis pas qu'il faut devenir un François Maspero évidemment. Je dis que la clé des champs c'est l'engagement de chacun et qu'il y a pour chacun de la place à sa mesure.

Il suffit de regarder par exemple les films de Coline Serrau ("Solutions locales pour un désordre global") et Marie-Monique Robin ("Moissons du futur") pour constater que le changement est en cours et qu'il suffit de s'y mettre dans tous les domaines de la vie, pour être déjà dans la voie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feliciano~64
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1347
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : en suitzerland

MessageSujet: Re: Goldman Sachs, la Banque qui dirige le monde - Film documentaire/ Arte+7   Dim 28 Oct 2012 - 17:18

Je voudrais juste ajouter qu'une fois dégagés de cette confusion apparemment pertinente entre la nature humaine et la société humaine que nous avons connu, nous redevenons une possibilité, comme l'Histoire, et sommes libres de choisir et d'essayer d'autres formes de vie et d'organisation sociale.

D'ailleurs les paysans qui apparaissent dans les deux films mentionnés avant, eux et leurs partenaires "clients" dans les RAPS et autres systèmes d'agriculture locale et de partenariat direct producteur-acheteur, sont en train de préfigurer concrètement l'avenir de l'alimentation qui sera paradoxalement pour cela un retour vers le passé, vers une agriculture traditionnelle, locale, organisée en petites unités de production sous le contrôle directe des gens concernés.

Exit donc la mondialisation telle qu'elle se présente aujourd'hui. C'est à dire des méga propriétaires, céréaliers étasuniens par exemple ou argentins, qui font de la monoculture intensive sur des milliers d'hectares et te fourguent ensuite leur saloperie transgénique soit directement, soit indirectement en tant que fourrage pour les animaux, ou enfouie dans des aliments élaborés industriels, biscuits, boissons, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Goldman Sachs, la Banque qui dirige le monde - Film documentaire/ Arte+7   

Revenir en haut Aller en bas
 
Goldman Sachs, la Banque qui dirige le monde - Film documentaire/ Arte+7
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est la monnaie qui dirige le monde
» La panne informatique de Goldman Sachs qui coûte très cher
» Banque de photos du film
» Le plus beau pays du monde
» "Ma cousine Phillis" de Gaskell sera en librairie le 9 mai 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le comptoir du son et de l'image :: parler :: Divers-
Sauter vers: