Tout sur le son, l'image, mais pas seulement
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  Nouveaux MessagesNouveaux Messages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 LES LECTURES INDISPENSABLES - boîtes à outils, loupes, lampes de poche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feliciano~64
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1347
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : en suitzerland

MessageSujet: LES LECTURES INDISPENSABLES - boîtes à outils, loupes, lampes de poche   Mar 9 Sep 2008 - 21:31

J'ouvre ce post pour partager mes découvertes de lecture et vous inviter à partager les vôtres.

Je veux dire, des livres qu'à l'avis du lecteur éclairent, informent, dévoilent des choses qui nous concernent de près à une époque où, au contraire de ce qu'on a pu entendre depuis plusieurs années, nous sommes chacun, le relais, le destinataire, le protagoniste et le client d'une société de la désinformation, qui n'a plus grande chose à voir avec une véritable société par ailleurs, et qui ressemble de plus en plus à une gigantesque Société Anonyme.

Alors je vais commencer par un bouquin passionnant que je suis en train de lire en ce moment, une histoire du XXe siècle, écrite par l'un des plus grands historiens vivants, sinon le plus grand d'une génération dont les rangs s'éclairent à vue d'œil, pour notre plus grand malheur. Je parle de l'éminent Eric Hobsbawm.

Le livre en question "L'âge des extrêmes, histoire du court vingtième siècle" traduit en 37 langues, a peiné a être publié en France. Refusé par toutes les grandes maisons d'édition, dont Fayard, l'éditeur traditionnel de Hobsbawm, c'est finalement un éditeur belge (les éditions Complexe) en collaboration avec le mensuel Le Monde diplomatique, qui a du intervenir pour publier le livre. Il n'était pas assez complaisant et politiquement correct pour mériter les faveurs, les dithyrambes et léchées, les génuflexions oratoires des cheffaillons de service de l'édition française. C'est normal, ce livre pense et fait penser. Et les pouvoirs ne tiennent pas de nos jours à ce que les gens pensent autrement et en tout cas pas librement. Pour eux c'est : plus t'es ignare plus t'es con, plus je t'aime mon mouton. Very Happy Reste crétin, n'apprends rien, sois l'heureux acheteur, le superman à crédit, le consommateur accompli de toutes les merdes que je produit. Smile



Par ailleurs, émission très intéressante de Là bas si j'y suis, avec Eric Hobsbawm sur la Révolution française Aux armes historiens ! pour ceux et celles qui s'y intéresseraient à connaître davantage le personnage. bye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bolox
Dieu du Son et de l'Image
Dieu du Son et de l'Image
avatar

Messages : 6754
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 49
Localisation : Stenay

MessageSujet: Re: LES LECTURES INDISPENSABLES - boîtes à outils, loupes, lampes de poche   Mar 9 Sep 2008 - 22:51

Très sympa comme post, ça manquait !

Tu ne voudrais pas ouvrir également un post dédié aux romans (lecture loisir quoi) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feliciano~64
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1347
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : en suitzerland

MessageSujet: Re: LES LECTURES INDISPENSABLES - boîtes à outils, loupes, lampes de poche   Jeu 18 Sep 2008 - 0:15

Le téléphone portable, gadget de destruction massive, Pièces et main d'oeuvre, Editions L'échappée, avril 2008.



Lisez moi cet ouvrage concis mais très documenté mes radis, qui traite de l'appareil emblématique par excellence, on ne peut plus banal appendice de la mondialisation capitaliste, dans l'intégralité de ses dimensions et implications : économiques, historiques, politiques, écologiques (pollution, recyclages, extinction accélérée des abeilles p. ex., etc.), technologiques... avec une vivacité, un humour et un mordant remarquables et ce dans un bel français de notre temps. Belle mise en page en prime ! Mad

Pas cher du tout pour les radins et les fauchés : 7€, presque le prix d'un N° quelconque de Haute Fidélité ou de What Pipi Very Happy

Ceux et celles qui n'ont rien à fiche et qui se torchent avec l'avenir, passez votre chemin. Ceux et celles, qui ne s'en tapent pas, parents soucieux et autres espèces en voie de disparition, vous trouverez ici de quoi répondre un tout petit peu à la question rituelle : "Mais moi qui puis-je face à ce monde détraqué ?"
bye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feliciano~64
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1347
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : en suitzerland

MessageSujet: Re: LES LECTURES INDISPENSABLES - boîtes à outils, loupes, lampes de poche   Dim 15 Fév 2009 - 2:02

Je crois que j'avais parlé (sur PDM ?) du premier bouquin de Hervé Kempf "Comment les riches détruisent la planète" sorti en 2007 mes radis. Excellent livre de divulgation qui faisait un bon tour d'horizon sur la situation mondiale.

C'était avant la crise financière de 2008, les subprimes, les produits dérivées de mes deux et toutes ces saloperies provoquées par les subprimates au pouvoir un peu partout, qui ont coûté et coûteront encore si chères à tout un chacun, c'est à dire aux Etats (pas aux banquiers), en argent, en ressources de toute sorte, en souffrances, en chômage, etc. Il reste absolumment de la plus grande actualité.



Mais je vous conseille vivement aussi le deuxième bouquin qu'il vient de sortir et qui poursuit la réflexion dans le contexte de la crise et de ses projections : "Pour sauver la planète, sortez du capitalisme".

Je sais que ça peut sonner délirant et hors d'atteinte mais c'est faux. Le délire consiste à croire qu'on va aller au ciel en bagnole et qu'il en faut du fric pour devenir un véritable être humain et que les plus malins sont les meilleurs et que tout va se résoudre par miracle.

Ecrit dans la même veine que le premier bouquin, "Pour sauver la planète, sortez du capitalisme" est à la portée du plus grand nombre, pas long et ça ne vous prend pas pour un sombre neuneu plus proche de la végétation que de l'humanité à qui il faut raconter des petites histoires bêtes car soit disant qu'il ne comprendrait rien d'autre le pauvre...

A lire d'urgence !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feliciano~64
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1347
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : en suitzerland

MessageSujet: Re: LES LECTURES INDISPENSABLES - boîtes à outils, loupes, lampes de poche   Mer 25 Fév 2009 - 0:23

Serge Latouche, économiste français et prof émerite de l'Université de Paris XI, a été l'un des principaux protagonistes de l'analyse critique de la théorie du développement depuis les années 80. Personnage d'abord confidentiel et connu des seuls initiés, il est peu à peu devenu un homme publique, un exemple d'intellectuel engagé mais, je vous rassure, pas comme ces nouilles à paillètes genre BHL, Gluksmann, July ou Cohn Bendit. Plutôt comme Paul Nizan, Sartre, Michel Foucault, Cornelius Castoriadis, Pierre Bourdieu, Serge Halimi, etc.

Latouche est aujourd'hui une référence des mouvements qui défendent le projet d'un avenir hors du capitalisme et hors de tout ce que cette société a représenté de destructeur et de pervers.

Je viens justement de lire deux petits livres super intéressants de cet homme, qui cherchent à creuser les questions suivantes :

  • Mais qu'est-ce qui se passe nom de Dieu, tout fout le camp !?! et
  • Que puis-je faire et quelles sont les pistes pour un autre avenir ?
Le premier livre est une synthèse générale de la question, excellent, mais d'une lecture un peu plus ardue probablement :
"Survivre au développement : de la décolonisation de l'imaginaire économique à la construction d'une société alternative", Mille et une nuits, 2004




Le 2e est plus facile d'accès et se concentre sur les pistes d'action et ce que serait une alternative au capitalisme et à la destruction assurée de notre planète : "Petit traité de la décroissance sereine", Mille et une nuits, 2007




Pour ceux et celles qui bloquent chaque fois sur la question : mais que faire ? Et ben c'est le livre parfait. Très complémentaire du 2e livre d'Hervé Kempf dont je parlait dans le message prédédent. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feliciano~64
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1347
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : en suitzerland

MessageSujet: Re: LES LECTURES INDISPENSABLES - boîtes à outils, loupes, lampes de poche   Dim 8 Mar 2009 - 12:25

Ce n'est pas un ouvrage indispensable mais je vais pas créer un sujet juste pour ce bouquin, très éclairant au demeurant sur le personnage de B.K. et ce qui l'entoure. C'est la fête des coulisses et dans la degueulologie, difficile de faire beaucoup mieux. Bon tour d'horizon sur les grandes manipulations dans l'actualité des dernières années.

Pierre PEAN, Le monde selon K, Fayard, 2009
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bolox
Dieu du Son et de l'Image
Dieu du Son et de l'Image
avatar

Messages : 6754
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 49
Localisation : Stenay

MessageSujet: Re: LES LECTURES INDISPENSABLES - boîtes à outils, loupes, lampes de poche   Dim 8 Mar 2009 - 12:28

Feliciano~64 a écrit:
Serge Latouche, économiste français et prof émerite de l'Université de Paris XI, a été l'un des principaux protagonistes de l'analyse critique de la théorie du développement depuis les années 80. Personnage d'abord confidentiel et connu des seuls initiés, il est peu à peu devenu un homme publique, un exemple d'intellectuel engagé mais, je vous rassure, pas comme ces nouilles à paillètes genre BHL, Gluksmann, July ou Cohn Bendit. Plutôt comme Paul Nizan, Sartre, Michel Foucault, Cornelius Castoriadis, Pierre Bourdieu, Serge Halimi, etc.

Latouche est aujourd'hui une référence des mouvements qui défendent le projet d'un avenir hors du capitalisme et hors de tout ce que cette société a représenté de destructeur et de pervers.

Je viens justement de lire deux petits livres super intéressants de cet homme, qui cherchent à creuser les questions suivantes :

  • Mais qu'est-ce qui se passe nom de Dieu, tout fout le camp !?! et
  • Que puis-je faire et quelles sont les pistes pour un autre avenir ?
Le premier livre est une synthèse générale de la question, excellent, mais d'une lecture un peu plus ardue probablement :
"Survivre au développement : de la décolonisation de l'imaginaire économique à la construction d'une société alternative", Mille et une nuits, 2004




Le 2e est plus facile d'accès et se concentre sur les pistes d'action et ce que serait une alternative au capitalisme et à la destruction assurée de notre planète : "Petit traité de la décroissance sereine", Mille et une nuits, 2007




Pour ceux et celles qui bloquent chaque fois sur la question : mais que faire ? Et ben c'est le livre parfait. Très complémentaire du 2e livre d'Hervé Kempf dont je parlait dans le message prédédent. Wink

De LATOUCHE, je ne connais que son premier livre "la chatte à la voisine" Smile Wink

Pour le bouquin sur Kouchner, j'en ai entendu parler dans le nouvel obs : ça avait effectivement l'air assez nauséeux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feliciano~64
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1347
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : en suitzerland

MessageSujet: Re: LES LECTURES INDISPENSABLES - boîtes à outils, loupes, lampes de poche   Lun 9 Mar 2009 - 18:18

Non, mais ne craint rien Bolox il va pas te Latoucher Very Happy

Sans blague, un gars In-te-lli-gent Latouche, à la pensée saine, pas comme la bande de lèche trucs là qui se bousculent autour de vos plateaux télé comme des charognards dégénérés....
et ni pute ni soumis en plus le Latouche Smile

Pour Le monde selon K, ça mérite amplement le détour... Pour prendre la mesure des forces en œuvre dans la vie quotidienne de nos sociétés et pour une illustration documentée des moyens et mécanismes par lesquels les êtres les moins méritants et les plus nuisibles d'entre nous parviennent à se hisser jusqu'aux plus hautes marches de la société... Wink

Bien entendu, ils vont essayer de discréditer Péan, par des affirmations qui n'engagent que les crédules qui les avalent toutes crues... et tout ça sans contester ses sources... Ou alors, ils vont se payer un mercenaire chargé de faire un brulot accusateur sur le faussaire Péan, l'imposteur... Very Happy Ca court les rues les prostitués potentiels alors...

Mais la démonstration est imparable et le restera pour l'essentiel. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feliciano~64
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1347
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : en suitzerland

MessageSujet: Re: LES LECTURES INDISPENSABLES - boîtes à outils, loupes, lampes de poche   Lun 23 Mar 2009 - 20:26

Naomi Klein est une femme fantastique, dont le nom est indissolublement lié aux mouvements de libération des dernières années, au souffle de la galaxie altermondialiste dont elle est devenue une figure marquante depuis la publication de son premier bouquin important "No Logo", une enquête sur la tyranie des marques (Nike, Coca, Adidas, tout ça...)

Journaliste canadienne d'origine étasunienne, elle vient de sortir un livre fondamental : La stratégie du choc : La montée d'un capitalisme du désastre. Un gros pavé qui met en lumière la logique de certains des changements économiques et sociaux les plus lourds des 4 dernières décennies et que vous, Français, avez commencé à vivre doucement-doucement depuis le grand reniement Miterrandien de 83 et brutalement-brutalement depuis l'arrivée de Sarkozy à la présidence.

Ces changements, d'abord locaux, dont les expériences pilotes ont été menées en Amérique du Sud durant la 2e moitié des années 70 et les années 80, dans un contexte de disparitions forcées, de tortures, meurtres de masse et terreur militaire, sont devenus peu à peu planétaires. Pour la plupart, nous les avons vécu dans la narcose et la banalisation, comme des faits sans relief particulier, comme des nécessités de l'histoire et ce en raison de la propagande, des traumatismes successifs et de la pression des évènements.

Il n'en est rien.

Or aux explications que nous pouvons déjà connaitre et que d'autres auteur-e-s ont proposées, Naomi Klein ajoute une couche tout à fait fondamentale. Elle sort de l'ombre discrète dont elle s'était parée pour mieux servir sa cause, la stratégie économique et sociale que nous avons vu fondre sur la planète et s'infiltrer partout, celle des idéologues du néo-libéralisme, de l'ultra-libéralisme ou comme on voudra l'appeler... et qui est devenu le prêt à penser d'à peu près tous les gouvernements de la planète, quand il n'a pas été imposé par la force par le Fonds Monétaire International et la Banque Mondiale.

Ce livre est un courant de vérité documentée dans un océan de mensonges et de purin médiatique. Il est très gros, mais se laisse lire sans devoir devenir alpiniste de haute montagne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feliciano~64
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1347
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : en suitzerland

MessageSujet: Re: LES LECTURES INDISPENSABLES - boîtes à outils, loupes, lampes de poche   Ven 15 Jan 2010 - 22:05



Étienne de La Boétie, Discours de la servitude volontaire

Il y a plein d'éditions de ce livre, certaines plus belles ou plus savantes que d'autres. Mais celle de gauche est la meilleure marché (plein de textes intéressants ont été republiés d'ailleurs par Mille et une nuits).

Mais bref, ce bouquin est d'une modernité invraisemblable malgré son grand âge (publié pour la première fois en 1576).

Comment cela se fait ? C'est que malgré les bientôt 4 siècles et demi qui se sont écoulés depuis sa parution, malgré nos protestations d'êtres supérieurs auto-proclamés et malgré les changements de régimes politiques, de modes de production, etc., la question de l'asservissement volontaire reste au cœur de notre vie quotidienne et de notre effondrement en tant que société.

Qu'est-ce que le pouvoir ? Où réside-t-il ? et par conséquent Que puis-je ?
Le discours de la servitude volontaire est un texte limpide qui fait tomber les voiles, mais aussi un traité didactique sur les mécanismes de la liberté et de l'autonomie que notre société a toujours prétendu promouvoir parmi ses membres, tout en les tenant bien sonnés sous narcotiques au point de les faire voir la servitude comme le seul état possible de l'être humain.

Une sorte de "la Liberte pour les nuls" du XVIe siècle, écrit par un jeune homme de 18 ans dit-on, à l'intelligence admirable. Une sorte de "Le pouvoir pour les nuls" aussi.

Excellente lecture pour tous les temps et pour tous nos semblables sans distinction.

bye


Dernière édition par Feliciano~64 le Jeu 18 Mar 2010 - 23:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feliciano~64
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1347
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : en suitzerland

MessageSujet: Re: LES LECTURES INDISPENSABLES - boîtes à outils, loupes, lampes de poche   Ven 19 Fév 2010 - 0:57

Bon mes radis.

Traumatisé que j'ai été par le vote du 29 novembre contre les minarets en Suisse, j'ai entrepris de me documenter un peu et je vous partage ici quelques lectures, toutes aussi intéressantes les unes que les autres.

Excusez moi pour une fois de ne pas vous faire un commentaire détaillé de chaque bouquin, mais j'ai perdu l'habitude de forumer et là je n'en peux plus. Ça se voit d'ailleurs déjà dans les titres et vous trouverez tout ce qu'il faudra de plus sur le NET. Alors, bonnes lectures aux curieux-ses et ne vous laissez pas embobiner par les discours corrosifs de vos politicards et de vos parasites médiatiques sur la République en danger et l'identité nationale, qui vous saturent le cerveau avec des leurres plus vrais que nature, alors que les vrais problèmes sont ailleurs et que ces salauds continuent à œuvrer pour les aggraver bye

Les filles voilées parlent, Pierre Tevanian, Ismahane Chouder et Malika Latrèche, La Fabrique, 2008



La laïcité face à l'islam, Olivier Roy, Hachette, Pluriel, 2006



L'islam imaginaire : La construction médiatique de l'islamophobie en France, 1975-2005, Thomas Deltombe, La Découverte, 2005



Marianne et Allah. Les politiques français face à la "question musulmane", Vincent Geisser, La Découverte, 2006



La République du mépris : Les métamorphoses du racisme dans la France des années Sarkozy, Pierre Tévanian, La Découverte, 2007



et pour ceux qui mordent un peu l'anglais...
Summary Report on Islamophobia in the EU after 11 September 2001, ALLEN Christopher, NIELSEN Jorgen, European Monitoring Centrer on Racism and Xenophobia, 2002.


Secularism, Religion and Multicultural Citizenship, Geoffrey Brahm Levey et Tariq Modood, Cambridge University Press, 2008


A Suitable Enemy: Racism, Migration and Islamophobia in Europe, Liz Fekete, Pluto Press, 2009
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feliciano~64
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1347
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : en suitzerland

MessageSujet: Re: LES LECTURES INDISPENSABLES - boîtes à outils, loupes, lampes de poche   Dim 14 Mar 2010 - 15:25



Pierre Tevanian, Le voile médiatique, un faux débat "l'affaire du foulard islamique", Raisons d'agir, 2005

Dans la même thématique précédente, encore une lecture à partager, un bouquin exceptionnel, petit, très agréablement écrit et qui consiste un peu en un pendant ciblé du livre de Thomas Deltombe sur La construction médiatique de l'islamophobie en France entre 1975 et 2005 renseigné plus haut. Mais il s'agit cette fois d'une enquête approfondie sur la seule affaire du port du foulard islamique dans les écoles et la loi sur les signes religieux. Une recherche sur les discours publiques (politiques et intellectuels médiatiques essentiellement) et les discours médiatiques en général (éditorialistes, journalistes...), ainsi que sur les évolutions de l'opinion.
Didactique, solidement documenté et emblématique de la façon dont les élites contrôlent et fabriquent aujourd'hui l'opinion, tout en laissant croire au peuple qu'il a décidé tout seul et, ce qui est un comble, EN CONNAISSANCE DE CAUSE.

Hélas,
- le bon peuple fréquente trop peu des jeunes filles voilées pour avoir une lointaine idée de leur vécu et de leur point de vue,
- le bon peuple ne lis pas des ouvrages de recherche sur l'islam et les musulmans de France ou alors c'est des bestsellers de "spécialistes" médiatiques auto-institués Monsieur ou Madame Islam, dont le point de vue est pour la plupart idéologique et hautement empreint de propagande asservie aux pouvoirs en place
- le bon peuple connaît le monde à travers la télé et les grands médias.......... La boucle est bouclée
Excellent tour d'horizon sur les positionnements de tous les grands médias français dans ce débat, tous courants confondus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feliciano~64
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1347
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : en suitzerland

MessageSujet: Re: LES LECTURES INDISPENSABLES - boîtes à outils, loupes, lampes de poche   Dim 19 Sep 2010 - 21:19

L'ultima intervista di Pasolini - Le dernier entretien de Pasolini, Furio Colombo et Gian Carlo Ferretti, Allia, 2010.



Pasolini pensait comme la lumière éclaire le monde, avec une fulgurante exigence et avec toutes les nuances de la violence et de la tendresse. Ce livre minuscule, contient le dernier interview de Pasolini réalisé par Furio Colombo quelques heures avant son assassinat le 1er novembre 1975, par une bande de larbins fascistes que la justice italienne a eu soin de ne jamais retrouver.
Il contient en condensé l'intelligence rare de cet homme admirable.

Il ne faudrait pas s'arrêter là, il faudrait lire aussi les compilations de ses écrits politiques, souvent rédigés pour les journaux dans le feu même de l'actualité : les "Ecrits corsaires",



ou des textes rédigés en dehors de son activisme public comme les "Lettres luthériennes",



sa poésie, son théâtre.

Il y a peu d'intelligences comme celle de Pasolini, elles manquent terriblement dans ce monde humain à la dérive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feliciano~64
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1347
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : en suitzerland

MessageSujet: Re: LES LECTURES INDISPENSABLES - boîtes à outils, loupes, lampes de poche   Ven 21 Jan 2011 - 20:19

"L'opinion ça se travaille. Les médias, l'OTAN et la guerre du Kosovo", de Serge Halimi et Dominique Vidal, Agone, 2000



Excellent petit livre qui rend compte de l'enquête que les deux auteurs ont mené sur le traitement médiatique de la guerre du Kosovo et sur les imbrications entre les stratégies économico-militaires des pays occidentaux dans cette affaire (Etats Unis en tête évidemment) et l'action des médias. Il m'a suffit de comparer ma propre image des événements avec l'examen circonstancié que les auteurs en proposent pour constater le décalage de mes "informations" avec la réalité.

Démonstration documentée sur la nature et la fonction des médias aujourd'hui dans nos sociétés oligarchiques : organes de désinformation et de propagande qui doivent servir à contrôler les citoyens, à les endormir, à les faire penser comme ceci ou comme cela, à modeler leur image du monde dans le sens souhaité par les oligarques. Une somme de mensonges inouïs savamment combinés et déversés dans l'espace public via la télé, la radio et la presse écrite, voilà ce qui a préparé les opinions publiques européennes et étasunienne à soutenir la campagne de bombardements de la Serbie entre la fin mars et le début du mois de juin 1999.

Nous avons connu cela avec la 1ère et la 2e guerre du Golfe et à bien d'autres occasions. C'est un MECANISME permanent, un des socles fondamentaux du capitalisme de notre époque; notamment et plus que jamais depuis la fin des années 80. Mais la situation du Kosovo était plus embrouillée à plusieurs égards que l'Irak ou aujourd'hui l'Iran. C'est ce qui rend d'autant plus intéressant l'étude du cas Kosovar.

Fortement récommandé. Wink

Et je vous mettrai en complément de ce bouquin et sur la question de la fonction des médias dans nos sociétés, trois petits livres, tout aussi excellents les uns que les autres :

Les nouveaux chiens de garde, de Serge Halimi, Raisons d'Agir, 2005




Libération de Sartre à Rotschild, de Pierre Rimbert, Raisons d'Agir, 2005




et On achète bien les cerveaux : La publicité et les médias, de Marie Bénilde, Raisons d'Agir, 2007



bye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feliciano~64
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1347
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : en suitzerland

MessageSujet: Re: LES LECTURES INDISPENSABLES - boîtes à outils, loupes, lampes de poche   Dim 13 Mar 2011 - 18:20

Un livre très concis, trop peut-être, dense mais très pertinent et intéressant à 80-90 % sur les mécanismes de la mondialisation néolibérale, la destruction des sociétés de citoyens pour les remplacer par des sociétés de pantins et de moutons, ignorants et consentants, dont les descendants se ramasseront tellement de tsunamis divers et variés dans leur vie qu'ils maudiront leurs ancêtres pour leurs méfaits et leur insondable cessité (volontaire) devant les réalités.

Rien de fondamentalement nouveau sinon la synthèse et la présentation d'ensemble du fonctionnement : mais comment sommes-nous arrivés là ? Et ben voilà. Les auteurs donnent peu d'exemples concrets à l'appui de leurs analyse mais cela ne le rend pas moins pertinent. Il suffit de faire appel à sa propre expérience et raisonnement.

Gouverner par le chaos. Ingénierie sociale et mondialisation, Max Milo éditeur, 2010



Voici un echantillon :
"La résistance au changement, tel est le problème principal à surmonter en ingénierie sociale. La question qui se pose toujours au praticien est « Comment provoquer le moins de résistance à mon travail de reconfiguration , comment faire en sorte que les chocs infligés ne provoquent pas une réaction de rejet ? » Donc comment faire accepter le changement et si possible comment le faire désirer, comment faire adhérer aux chocs et au reformatage qui s'en suit ? Comment faire aimer l'instabilité, le mouvement, la précarité, el « bougisme » ? Bref, comment inoculer le syndrome de Stokolm à des populations entières ? Un prélude consiste à préparer les esprits en faisant la promotion dans l'espace public de mots-clés tels que nomadisme, dématerialisation, déterritorialisation, mobilité, flexibilité, rupture, reformes, etc. Mais ce n'est nullement suffisant. Dans tous les cas, l'attaque directe, dont la visibilité provoque un cabrage réactif contre-productif, doit être abandonné au profit d'une tactique indirecte, dite de contournement dans le vocabulaire militaire.
En termes de management et de sociologie des organisations, cette stratégie du choc indirect est appelée « conduite du changement », ou « changement dirigé ». Le Numéro 645 de l'hebdomadaire Charlie Hebdo nous rapporte ces propos de Renaud Dutreil, à l'époque ministre de la fonction publique, tenus le 20 octobre 2004 dans le cadre d'un déjeuner débat de la Fondation Concorde sur le thème : « Comment insuffler le changement » ? : "Comme tous les hommes politiques de droite, j'étais impressionné par l'adversaire. Mais je pense que nous surestimions considérablement cette force de résistance. Ce qui compte en France, c'est la psychologie, débloquer tous ces verrous psychologiques [...] Le problème que nous avons en France, c'est que les gens sont contents des services publics. L'hôpital fonctionne bien, l'école fonctionne bien, la police fonctionne bien. Alors il faut tenir un discours, expliquer que nous sommes à deux doigts d'une crise majeure, c'est ce qui fait très bien Michel Camdessus, mais sans paniquer les gens, car à ce moment là, ils se recroquevillent comme des tortues [...]" La méthode illustrée par ces propos résume à elle seule l'esprit de l'ingénierie sociale -faire changer un groupe alors qu'il n'en éprouve pas le besoin puisque, globalement,ça marche pour lui- et la méthode proprement dite : le dysfonctionnement intentionnel de ce qui marche bien mais que l'on ne contrôle pas pour le remplacer par quelque chose que l'on contrôle; en l'occurrence, la destruction de services publics qui marchent bien mais qui échappent à la spéculation et au marché pour les remplacer par des services privatisés et sur fonds spéculatifs.
Pour ne parler que de la France, ce pays est, depuis la prise de pouvoir du gouvernement Sarkozy, l'objet d'une destruction totale, méthodique et méticuleuse, tant de ses structures sociales que politiques et culturelles, destruction accompagnée d'un gros travail de fabrication du consentement de sa population à une dégradation sans précédent de ses conditions de vie afin de les aligner sur celles de la mondialisation libérale. Par le passé, une destruction d'une telle ampleur, à l'échelle d'une nation, nécessitait d'un coup d'Etat ou d'une invasion militaire. Ses responsables étaient accusés de crimes de haute trahison et d'intelligence avec l'ennemi (ce que l'exécutif semble effectivement craindre, une révision de février 2007 su statut pénal du chef de l'Etat ayant abandonné l'expression haute trahison pour celle de manquements à ses devoirs manifestement incompatibles avec l'exercice de son mandat). De nos jours une conduite du changement bien menée réalise la même chose qu'un putsch ou qu'une guerre mais sans coup férir, par petites touches progressives et graduelles, en segmentant et individualisant la population impactée, de sorte que la perception d'ensemble du projet soit brouillée et que la réaction soit rendue plus difficile. Ainsi, Denis Kessler, ancien vice-président du Mouvement des entreprises de France (MEDEF), écrivait dans le magazine Challenges en octobre 2007 : « Le modèle social français est le pur produit du Conseil national de la Résistance. Un compromis entre gaullistes et communistes. Il est grand temps de le réformer, et le gouvernement s'y emploie. Les annonces successives des différentes réformes par le gouvernement peuvent donner une impression de patchwork, tant elles paraissent variées, d'importance inégale, et de portées diverses : statut de la fonction publique, régimes spéciaux de retraite, refonte de la Sécurité sociale, paritarisme... A y regarder de plus près, on constate qu'il y a une profonde unité à ce programme ambitieux. La liste des reformes ? C'est simple, prenez tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952, sans exception. Elle est là. Il s'agit aujourd'hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance! » (pp. 29-31)


J'ajouterai juste qu'un pendant radiophonique illustratif de ces évolutions pour ce qui concerne la société française, sont les deux émissions récentes de "Là Bas si j'y suis" L’Etat démantelé : une révolution silencieuse I et II
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES LECTURES INDISPENSABLES - boîtes à outils, loupes, lampes de poche   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES LECTURES INDISPENSABLES - boîtes à outils, loupes, lampes de poche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tamiya Work Stand - outil efficace ?
» Lampe pour montage
» [Regroupement] Tous les outils indispensables pour modifier la Transformer Prime
» [SOFT] TABLEAU PERIODIQUE : L'outils indispensable de tout bon chimiste [Gratuit]
» Les indispensables : indications bibliographiques.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le comptoir du son et de l'image :: parler :: Divers-
Sauter vers: