Tout sur le son, l'image, mais pas seulement
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  Nouveaux MessagesNouveaux Messages  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La FRANCE un pays de flémards et de profiteurs ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feliciano~64
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1347
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : en suitzerland

MessageSujet: La FRANCE un pays de flémards et de profiteurs ?   Jeu 25 Sep 2008 - 19:33

Ecoutez-moi l'émission de La Bas si j'y suis d'hier mercredi : "9,3% : Un hold-up géant", avec l'économiste François Ruffin, sur l'évolution économique de la France depuis 87, les salaires, les retraites, les profits patronaux et du CAC 40 et tout le bataclan.

Pour remettre le monde à l'endroit... dans vos esprits si je puis dire mes radis; vous m'en donnerez de vos nouvelles...

Là Bas si j'y suis, "9,3% : Un hold-up géant"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tintinmush
Chef Suprême du Son et de l'Image
Chef Suprême du Son et de l'Image
avatar

Messages : 2642
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 45
Localisation : Grenoble, capitale des Alpes

MessageSujet: Re: La FRANCE un pays de flémards et de profiteurs ?   Sam 27 Sep 2008 - 20:33

et oui.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feliciano~64
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1347
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : en suitzerland

MessageSujet: Re: La FRANCE un pays de flémards et de profiteurs ?   Dim 28 Sep 2008 - 15:17

Encore une fois ces faits montrent que le maillon manquant dans le tournant que nous vivons est la disparition de la citoyenneté et sa réduction a la caricature anémique du bon peuple qu'à chaque votation va déposer son bulletin au profit de bonnet blanc ou alors de blanc bonnet ou encore d'une de ses variantes genre deux fois blanc et une fois bonnet ou vice-versa.

La société dans laquelle nous vivons n'en veut pas des CITOYENS, c'est-à-dire des membres actifs de la CITE en tant que communauté politique, conscients, informés et donc forcément critiques, concernés. Nos classes dirigeantes se contentent des gens qui claquent leur fric compulsivement, qui se bousculent dans les centres commerciaux et vivent à l'heure du marché. A vrai dire elles ne s'en contentent pas passivement. Bien au contraire, c'est ainsi qu'ils conçoivent au fond le "citoyen" idéal. C'est pourquoi les pouvoirs politiques et économiques œuvrent à chaque instant pour enfoncer le clou et modeler notre comportement aux besoins des marchés. Le marketing, la publicité, le battage médiatique, la désinformation, la propagande... voire le mensonge de masse, voilà les boutons de la télécommande qui va nous dire ce qu'il faut vouloir à l'heure de vouloir et ce qu'il faut penser à l'heure de penser et ce qu'il faut faire le moment venu.

On veut vendre des cigarettes ? Allez une bonne stratégie de COM comme on dit et 3 décénnies plus tard ils sont tous là à se bousiller les poumons et à claquer leur fric dans les cigarettes...

On veut faire la guerre à l'Irak mais les gens sont contre ? Allez, on se paie les service des mercenaires d'une société de COM prestigieuse qui nous concoctent une bonne petite stratégie et le coup est joué. Toute la planète passe à la trappe du mensonge de masse...

On veut vendre des téléphones portables ? même topo gagnant...

On veut amener un pourri ou un abrouti aux plus hautes fonctions de l'Etat ? NO PROBLEMO AMIGGO... On réunit des experts en COM et on leur demande une stratégie... Amélioration d'image par ci, changement de look par là, quelques stages de diction et de relations publiques et un travail soigné sur le discours et BINGO !, l'abruti ou le pourri deviennent président de la "République" concernée. Tout ça se paie à prix d'or bien entendu et comme l'or a une fâcheuse tendance à se regrouper toujours dans les comptes des mêmes classes sociales, on ne risque pas de trouver demain Arlette en Premier Ministre.

Oui, je vous vois rigoler en pensant à cette figure devenue la source de rigolade par excellence, mais est-elle réellement plus caricaturale que Bush ou Berlusconi, moins intelligente que Tony Blair ou Thatcher, plus laide qu'un certain président actuel ?

Le déclin de la citoyenneté est la plus grave des dérives que peut connaître une démocratie puisque la démocratie ne vit QUE par la citoyenneté et que sa santé est proportionnelle à la santé de cette dernière. C'est pourquoi nos démocraties ne valent pas tripette et que le pouvoir peut les bafouer à vue et patience de tous chaque fois que ça lui chante. Regardez le petit traité (de Lisbonne) imposé par voie parlementaire après que les français avaient refusé en votation populaire le projet de constitution avec lequel on voulait les entuber !

Dans ces conditions, c'est du vent que d'espérer que je ne sais quel candidat providentiel apparaîtra demain pour apporter la solution miraculeuse à nos problèmes. Vous pensez sincèrement que Barak Obama, dans l'entendu qu'il devienne président des USA, ait vraiment l'intention de changer les règles qu'ont gouverné la politique étasunienne depuis le début du 20e siècle ? Non n'est-ce pas ? Et si jamais il l'avait, il se trouverait bien un soit disant petit fils de Lee Harvey Oswald pour lui envoyer trois balles dans le crâne (depuis le toit de l'Empire State Building, c'est ça... Laughing ). Ni vu ni connu.

Vous comptez sur les socialistes pour ça ? DSK par exemple ? Dernier directeur de la Banque Mondiale ? Et pourquoi pas le directeur de l'OMC puisqu'on y est ou un haut représentant du G8 ?

Les fanfaronnades "socialistes" de Miterrand n'ont pas duré une année que déjà en 82 il tournait sa veste. Et depuis le PS a été soit le fidèle compagnon de route des réformes néolibérales, des thuriféraires de la liquidation de l'état, des chantres des dérégulations en tout genre, de la réhabilitation idéologique des lois du marché parmi le peuple de gauche, soit l'alibi de ce processus. Regardez-moi l'attitude et les propos tous frais de Royale dans sa messe de remerciements à ses partisans et l'électrogramme plat du parti socialiste au cours de la dernière année et demie...

Il faut comprendre que chacun de nous porte un bout du pouvoir et donc de la responsabilité et de l'espoir de changer les règles de la vie en société. Que l'ensemble de nos gestes et choix et actes quotidiens sont l'expression de l'usage que nous faisons de ce pouvoir, pour le meilleur ou pour le pire. La vrai POLITIQUE au sens noble du terme vit depuis un moment déjà hors des enceintes corrompues et gangrénées de la politique institutionnelle, dans les mouvements citoyens, dans les associations libres, dans les coopératives, dans la rue. C'est là qui gissent les germes d'un avenir vivable, pas dans les parlements ni dans les ministères.

Les élites au pouvoir aiment toujours faire croire que l'ordre social sur lequel repose leur domination est un aboutissement naturel de l'histoire et qu'il est immuable, qu'il n'y a pas d'alternatives à cet ordre là. Mais il suffit de connaître un tant soit peu l'histoire pour s'en persuader du contraire. Au plus haut de leur rayonnement impérial, les élites persanes, chinoises, macédoniennes, romaines, carolingiennes, espagnoles, ottomanes, etc., etc., ont peut-être aussi courtisé cette fantaisie...

La plus grande réussite des classes dominantes consiste à faire croire que rien ne peut changer et que nous n'avons aucun pouvoir sur l'avenir, que tout est trop complexe pour un humain normal et hors de sa portée. C'est fondamentalement faux et la démonstration sur le terrain préféré de nos élites, la consommation, est d'une simplicité enfantine : sans acheteurs pas d'affaires, donc pas de chiffre d'affaires. Comme disait Etienne de La Boétie reprit sur la couverture du 2e Siné Hebdo : "ils ne sont grands que parce que nous somme à genoux".

J'ajouterai pour terminer que les talonnettes ne suffissent manifestement pas non plus à fabriquer de la grandeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El commodor
Disciple du Son et de l'Image
Disciple du Son et de l'Image
avatar

Messages : 476
Date d'inscription : 25/09/2008
Age : 43
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: La FRANCE un pays de flémards et de profiteurs ?   Dim 28 Sep 2008 - 18:02

Pfouahou !!! Feliciano çà fait du bien de te lire bye

Tu es toujours aussi "penseur" et aussi interessant. Quel esprit d'analyse, quel oeil avisé ! Tu peux remplacer ce vieux brigant de Mermet quand tu veux Mad

Tu as raison la citoyenneté c'est le fondement de la république : respect, échange et conviction. C'est clair que j'en manque cruellement surtout lorsque je regarde l'actualité think

Merci encore Feliciano entre les report de Bolox et tes billets d'humeur je sens qu'on est bien sur ce forum CSI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tintinmush
Chef Suprême du Son et de l'Image
Chef Suprême du Son et de l'Image
avatar

Messages : 2642
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 45
Localisation : Grenoble, capitale des Alpes

MessageSujet: Re: La FRANCE un pays de flémards et de profiteurs ?   Lun 29 Sep 2008 - 18:52

Félice :
Idea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feliciano~64
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1347
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : en suitzerland

MessageSujet: Re: La FRANCE un pays de flémards et de profiteurs ?   Lun 29 Sep 2008 - 23:27

Coucou Fabrice Mad

Alors ça me fais très plaisir de te voir parmi les comtoiriens Very Happy Après les pédémiens c'est les comptoiriens qui tiennent le flambeau de la hifi du futur. Tu auras pu constater que plus personne ici n'a un ampli à tubes ou des enceintes vintage. Même Bolox s'est converti au numérique après avoir bruyamment flirté avec HKardon. Tout est numérique au comptoir... mis à part les sujets du forum, pour camoufler un peu ce retournement. Very Happy

Je suis le seul résistant avec le Minet de la chartreuse qui nous accrochons à nos enceintes actives dynaudio et PSI et à nos préamplis hhaïend à transistors comme des fauves traqués par la meute Smile Smile

Même Scottich a succombé aux sirènes de la mode italienne pour acheter à prix d'or un canapé en peau de fée avec des incrustations en cuisse de vierge blanche ! Shocked Oui je sais ça paraît incroyable mais c'est l'accablante réalité... Very Happy

Le bon vieux temps c'est fini, ke haut rendement, les hauts parleurs à large bande, les victroles du grand père Very Happy

Maintenant c'est l'ordi et le Ipod qui commandent...

Toi j'espère que t'as pas lâché ta JD 100S et tes ensemble et ton lavardin IS ???

Si tu les as déjà lâché fais moi plaisir, ne me dis rien, je préfère l'ignorance à une vérité insupportable Smile Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El commodor
Disciple du Son et de l'Image
Disciple du Son et de l'Image
avatar

Messages : 476
Date d'inscription : 25/09/2008
Age : 43
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: La FRANCE un pays de flémards et de profiteurs ?   Mar 30 Sep 2008 - 15:58

Je peux te répondre franchement et sans rougir : je n'ai rien laché !!! Je suis toujours un inconditionnel des boites à chaussures et des totors lavardinisés Very Happy Bref le temps passe mais les habitudes restent Mad

Je suis tombé par hasard sur ce forum en cherchant justement des articles sur Ensemble comme quoi le hasard...

Tu vas être passionné par le "La-bas si j'y suis" d'aujourd'hui Wink

Pleins de bonne lecture et de belle musique à toi, et vive Christian Yvon tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feliciano~64
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1347
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : en suitzerland

MessageSujet: Re: La FRANCE un pays de flémards et de profiteurs ?   Mer 1 Oct 2008 - 20:17

Oui je viens de l'écouter, et que dire... l'économiste là montre l'aberration et la difficulté de ce système

Sauf que ceux qui ont conduit à cette situation sont toujours les mêmes politicards au pouvoir presque partout ! Bush Sarkosy Berlusconi etc. MÊME COMBAT. On dira mais non ! Sarkosy, c'est pas la même chose ! Il a denoncé les parachutes dorés etc., il a crié sauvons la planète à l'ONU et tout et tout ! Oui il y denoncé les parachutes dans des circonstances qui puent l'opportunisme le plus répugnant après s'être bien marré en pratique tout en faisant des beaux discours. Les privatisations que le gouvernement Sarkosy se démène a accélérer a une allure frénétique, c'est la cacophonie actuelle : il faut poursuivre les réformes : mais quelles réformes ?, ces privatisations de ressources publiques sont l'une des principales sources des dépravations financières qui sont en train que nous péter à la gueule ! Qu'ont-ils fait ces gouvernements pour freiner la financiarisation de l'économie, la dictature de l'actionnaire ? Que dalle, au contraire, ils l'ont amplifiée, aggravée...

Et maintenant ils voudront que l'Etat, c'est à dire chacun de nous, payons pour permettre à ces salopards de continuer comme avant, à se payer des salaires de pharaon en spéculant sur la vie des gens et les forêts ravagées et les espèces en voie de disparition ! C'est ça les lois du marché !

Je ne fais pas confiance aux pourriticards pour mettre ces salauds sur des rails suffisamment fermes. Il faudra mettre une super pression sociale autour et des mécanismes de contrôle des politiques pour que ça avance dans cette direction parce que c'est pas les pourris des médias qui vont faire le contrôle ou garantir le respect des promesses ! Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bop
Dieu du Son et de l'Image
Dieu du Son et de l'Image


Messages : 6378
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 49

MessageSujet: Re: La FRANCE un pays de flémards et de profiteurs ?   Mer 1 Oct 2008 - 21:16

Un hold up? Mais non, Feli, c ets faux, puisque la porte est grande ouverte.....

Tous les jours, je dis bien tous lesjours, je lis dans les journaux , je constate , avec consternation, que les Francais se laissent chier dessus sans motdire.

Vous pleurez - il n y a qu a ecouter RTL tous les matins, c est pitoyable...mais vous oubliez rapidement.

je ne vais pas faire la liste mais franchement la FRance a deja oublié les avantages indus de sous ministres logés aux frais de l Etat a 200 ou 300 metres carrés en plein Paris, un President qui se vautre avec le Grand Capital, un President du Senat qui ment et qui vomit le peuple qu il est censé representer.

Merde, arretez de vous plaindre, arretez de pleurer. Montez au creneau. Je discutais avec un ami allemand et sans evoquer aucun de ces debordements,la simple idee que le mari de Angela Merkel fasse la Une des medias lui semblait absolument impossible. Et qu' elle se paie des vacances aux frais de ses amis milliardaires des medias , je n en parle meme pas. Ce n ets pasla panacée ici mais plus je regarde mon pays, plus j ai la honte et la haine!

3 millions de profiteurs, 60 millions de lâches! Et pourquoi qu on n en profiterait pas?
Cantat avant de deriver, a eu un moment prophetique, ou simplement lucide: tout y est non?

C'est comme la fin du siècle
On aura tout compris
Même les shérifs ceux qu'on achète
On les distingue mal des bandits
On a tout eu

Ce fut un siècle formidable
Quelques malentendus seulement
Des histoires, des histoires
Garde les yeux ouverts
Que tout y passe au moins
Chérie, donne pour la paix
Car moi je veux que tout aille bien

C'est comme ces fumées rouge-oranges
Des rubans qui s'étranglent
Autour de mon cou c'est étrange
On pourrait brûler
Ahh avaler

Le grand déversoir des images cyniques
A boire à plein tube cathodique
Allez attendez-moi
J'avais envie de venir aussi
Mais voyez-vous ça va trop vite
N'allez pas si vite

Mon vieux numéro
Y'avait les drapeaux du grand soir
Y'en avait des rouges, y'en avait des noirs
Aussi loin
Que je me souvienne, loin !
Quand les missiles montaient tout droit

Au ciel
Nous on veut de la vie
Longtemps, longtemps, longtemps, longtemps,
Longtemps, longtemps, longtemps

Il y a qu'on nous prépare
A une énième révolution
D'ordre spectaculaire
Venez voir

Des réseaux résolus
A câbler l'infini,
Et l'univers
Vibrillonnant de mille éclairs

Aujourd'hui
acclamez siouplaît l'homme nouveau
On verra bien s'il est plus beau
Et pour un jour de gloire
Il n'y a pas de place pour le doute
En cas d'échec ou de déroute
On pourra toujours s'adresser aussi

Au ciel
Nous on veut de la vie
Longtemps, longtemps, longtemps, longtemps
Longtemps, longtemps, longtemps

Enclenchez la fonction mémoire
Il faut produire
Et reproduire encore
Ca n'a pas de fin
Que ce soit tes veines
Ou des circuits d'ordinateur en pleine
Possession de nos moyens

A chacun sa prière
Sa nouvelle aube mystique
Et pas le temps pour qu'on s'explique
Allez
Ouvrez les royaumes et
Crevez les plafonds mais
Il y a des chances pour qu'on nous expédie

Au ciel
Nous on veut de la vie
Longtemps, longtemps, longtemps, longtemps
Longtemps, longtemps, longtemps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feliciano~64
Seigneur du Son et de l'Image
Seigneur du Son et de l'Image
avatar

Messages : 1347
Date d'inscription : 06/04/2008
Localisation : en suitzerland

MessageSujet: Re: La FRANCE un pays de flémards et de profiteurs ?   Mer 1 Oct 2008 - 23:46

Tu as sans doute raison sur la porte grande ouverte Bopbop, mais autrefois cette porte a été fermée, et il fallait qu'ils frappent les prédateurs pour entrer, et ils n'entraient pas n'importe comment et devaient soigner leur conduite. Aujourd'hui c'est l'aberration décomplexée et omniprésente qui s'étale avec ostentation ; l'aberration protégée par une forme d'impunité.

Je dis tout cela avec la prudence qui s'impose. Mais à certain taux de bourrage de crâne c'est une personne sur je ne sais pas combien (pas nombreuses) qui ne s'abandonne pas au bourreur et à ses quatre volontés. Alors le bourreur de crâne ou le crâne bourré ? A qui la faute ? Lorsqu'on pense tous ces trucs hallucinants qui ont pu se passer dans la passivité générale depuis les années 80, y compris le fait que t'as même plus un seul grand média libre en France puisqu'ils sont passés tous sous l'emprise de tel industriel ou de tel groupe financier qui les emploient sournoisement comme des outils de propagande ou comme courroie de transmission du politiquement correct (les gains strictement financiers de Rotschild avec Libération ou de Lagardère avec Le Monde sont dérisoires voire inéxistants au vu des profits qu'ils tirent de leurs activités habituelles)...

Nous sommes faibles, et capables des choses les plus abjectes quand la faiblesse et la perversion prennent les devants; mais nous sommes aussi capables de grandes choses quand nos qualités sont aidées et cultivées. Chaque forme de société s'efforce de modeler ses membres pour l'asservissement à l'ordre établi. La question est : mais que vaut-il nôtre d'ordre établi ? Le fait de tarder tant à réagir est symptomatique d'un état d'engourdissement, de paralysie et de peur mais aussi de martellement idéologique. Comme semble avoir dit Paul Valéry (votre Paul Valéry mes héxagonopodes) Very Happy, la politique que nous avons connu de notre vivant aura été pour la plupart "l'art d'empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde". Réussite d'une stratégie de contrôle social et de domination malsaine, mais cela n'enlève rien à la part de responsabilité qui nous revient en tant qu'êtres libres. Wink bye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La FRANCE un pays de flémards et de profiteurs ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
La FRANCE un pays de flémards et de profiteurs ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» hors série du journal "L'Alsace Le Pays" sur les 25 ans du festival Bédéciné à Illzach
» [Ciné...] Alice au Pays des... cauchemars !!!
» joli sampler ....chez "Au pays des biscornus"
» Le racisme des noirs dans les pays du maghreb
» Les 8 Heures du Pays Noir 1/24 LMS " en système DAVIC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le comptoir du son et de l'image :: parler :: Divers-
Sauter vers: